Bourse : Airbus reporte la livraison d’A380 pour Emirates

Partagez

La Bourse de Paris stagne, malgré la progression des valeurs pétrolières, et l'indice CAC 40 cède seulement 0,01%, à 4.848,01 points. L'action Airbus subit quelques turbulences après le report d'un an de la livraison de douze A380.

La Bourse de Paris stagne


La valeur du 28 décembre 2016 : Airbus

L'avionneur européen a annoncé le report d'un an de la livraison de douze appareils A380 à la compagnie Emirates, qui en a commandé 142 au total, selon l'AFP. Le constructeur a précisé que six livraisons seraient repoussées de 2017 à 2018 et six autres de 2018 à 2019. Il a de nouveau confirmé son objectif, annoncé en juillet dernier, de réduire le rythme de production du super jumbo à douze par an. Le titre Airbus recule de 0,32%, à 62,72 euros.

Scor renforce sa présence en Inde

Le réassureur français a reçu l'autorisation « R3 » du régulateur indien, qui lui permet d'ouvrir une succursale en Inde pour y développer ses activités de réassurance vie et dommages à partir du 1er avril 2017. L'entreprise renforce ainsi sa présence dans le pays, dans lequel elle a déjà ouvert un bureau de liaison en 2005. Le cours de l'action cède 0,46%, à 32,72 euros.

Sanofi porte plainte contre Novo Nordisk aux Etats-Unis

Le laboratoire pharmaceutique a déposé une plainte le 23 décembre contre Novo Nordisk aux Etats-Unis, rapporte Reuters. Le groupe français accuse la société danoise d'avoir déclaré à tort que des traitements de Sanofi contre le diabète ne seraient bientôt plus disponibles pour les patients américains afin de promouvoir ses propres médicaments. Il réclame le versement de dommages et intérêts pour un montant non spécifié. La valeur lâche 0,09%, à 76,15 euros.

Euronext proche de l'acquisition de l'ex-Clearnet ?

L'opérateur boursier serait sur le point de reprendre la filiale de compensation française LCH SA (ex-Clearnet) appartenant à la société London Stock Exchange (LSE), selon le Financial Times. Cette transaction représenterait un montant d'environ 510 millions d'euros. Un accord de rachat pourrait être conclu d'ici la fin de la semaine. Le titre abandonne 0,58%, à 39,54 euros.

Solvay finalise la vente de Solvay Indupa

Le chimiste belge coté à la Bourse de Paris a finalisé la cession de sa participation de 70,59% dans Solvay Indupa au groupe brésilien Unipar Carbocloro, suite au feu vert de l'Autorité brésilienne de la concurrence (CADE) donné début décembre 2016. Cette opération valorise le producteur de PVC et de soude caustique à 202,2 millions de dollars, avait indiqué Solvay le 7 décembre. Le cours de l'action gagne 0,40%, à 112,15 euros.

Le point sur le marché avec notre partenaire IG


 

Réseaux Sociaux