Bourse : Arkema et JCDecaux font le grand écart


La Bourse de Paris accueille diversement les résultats d'entreprises. Si Alstom et Arkema séduisent les investisseurs, JCDecaux et EDF figurent parmi les dernières valeurs de l'indice SBF 120. Le CAC 40 recule de son côté de 0,50%, à 4.316,67 points.

Le CAC 40 est reparti dans le rouge

La valeur du 11 mai 2016 : JCDecaux

Le spécialiste de la communication extérieure a publié un chiffre d’affaires de 748,5 millions d’euros pour les trois premiers mois de l’année, en hausse de 15,3%, dont 10,5% à périmètre et taux de change constants.

Néanmoins, la direction anticipe une croissance organique de l’activité autour de seulement 3% pour le compte du deuxième trimestre, du fait d’un ralentissement attendu de l’économie mondiale. Le titre dévisse de 9,99%, à 35,47 euros, et finit lanterne rouge du SBF 120.

SFR subit la concurrence du secteur

L’opérateur télécoms a vu son chiffre d’affaires baisser de 6,1% au premier trimestre 2016, à 2,57 milliards d’euros. Son excédent brut d’exploitation (Ebitda) ajusté recule également de 9%. La société signe en outre une perte nette de 41 millions d’euros, contre un bénéfice de 743 millions à la même période de l’année dernière.

Ses résultats sont pénalisés par la diminution du nombre d’abonnés fixes comme mobiles, dans un contexte de forte concurrence et de multiplication des promotions dans le secteur. Le titre Numericable-SFR cède 0,52%, à 27,69 euros.

EDF pâtit de la baisse des prix de l’électricité

L’énergéticien public a enregistré une diminution organique de ses revenus de 6% au premier trimestre 2016, à 21,44 milliards d’euros. Ses ventes ont été plombées par le recul des prix de l’électricité. Sur l’ensemble de l’année, l’opérateur prévoit une baisse de sa production nucléaire en France après un accident survenu sur le site de Paluel en Seine-Maritime, dont le réacteur numéro 2 ne redémarrera pas avant mars 2017.

La direction anticipe toujours un excédent brut d’exploitation (Ebitda) annuel compris entre 16,3 et 16,8 milliards d’euros. Le titre lâche 2,75%, à 11,34 euros.

Alstom : un exercice 2015-2016 de bonne facture

L’équipementier ferroviaire a fait part d’un chiffre d’affaires de 6,88 milliards d’euros pour le compte de son exercice 2015-2016 clos le 31 mars, en croissance de 12%. Le carnet de commandes, en hausse de 7%, atteint le niveau record de 30,4 milliards d’euros. Le bénéfice net part du groupe ressort quant à lui à 3 milliards d’euros, contre une perte de 719 millions un an auparavant.

Alstom a quasiment achevé son désendettement. Sa dette nette ne se monte plus qu’à 200 millions d’euros, contre 3,1 milliards au 31 mars 2015. La valeur grimpe de 1,39%, à 22,21 euros, et prend la deuxième/troisième place du SBF 120.

Arkema : des résultats trimestriels en croissance

L’expert en chimie de spécialités affiche des revenus en progression de 1,2% au premier trimestre 2016, à 1,89 milliard d’euros, soutenus notamment par les performances de Bostik, la filiale d’adhésifs rachetée au pétrolier Total. Le fabricant de matériaux de performance a également vu son excédent brut d’exploitation (Ebitda) s’améliorer de 27,4%, à 302 millions d’euros. Le cours de Bourse bondit de 5,05%, à 71,50 euros, et Arkema termine en tête du SBF 120.

Le point sur le marché avec notre partenaire IG