Bourse : bonne cuvée pour Rémy Cointreau


Wall Street étant fermé pour cause de Thanksgiving, la place parisienne a connu un faible niveau d'échanges. Le CAC 40 a fini en légère hausse de 0,29% à 4.542,56 points. Les résultats semestriels de Rémy Cointreau ont agréablement surpris.

Rémy Cointreau a enregistré de bonnes ventes aux Etats-Unis et en Chine

La valeur du jour : Rémy Cointreau

Le bénéfice opérationnel du numéro deux français des vins et spiritueux a augmenté de 15,9% au premier semestre de son exercice décalé 2016-2017, à 123,9 millions d’euros, des chiffres supérieurs aux attentes des analystes financiers.

Les effets de change ont compensé la hausse des dépenses publicitaires. En outre, le fabricant du cognac Rémy Martin et de la liqueur Cointreau a réalisé de très bonnes ventes en Chine et aux Etats-Unis. Le management a confirmé les prévisions annuelles de croissance. Le cours de l’action bondit de 1,43% à 75,40 euros.

Veolia en eaux troubles

Le groupe de services collectifs a annoncé le 24 novembre la mise à pied à titre conservatoire de deux hauts cadres de son activité Eau en France soupçonnés de conflit d’intérêt.

Selon le site d’information Mediapart, les managers seraient devenus actionnaires d’Olky Payment Service Provider peu après l’attribution d’un contrat à cette société basée au Luxembourg pour gérer la facturation de services d’eau de Veolia Environnement dans l’Hexagone. La valeur de l’ex-Générale des eaux perd 0,55% à 16,33 euros.

Airbus : livraison en ligne pour l’A350

L’avionneur européen a livré 34 A350-900 depuis le début de l’année et confirme son objectif de 50 appareils livrés en 2016, en dépit des retards de certains de ses fournisseurs d’équipements de cabine.

Le PDG du constructeur aéronautique Fabrice Brégier s’est dit convaincu du respect du calendrier de livraison pour 2017 ainsi que de la commercialisation l’année prochaine de l’A350-1000, la version longue du long courrier qui a réalisé son premier vol d’essai à Toulouse. Le titre Airbus grimpe de 0,43% à 60,04 euros.

Essilor bien vu par UBS

Le cours de Bourse du numéro un mondial des verres correcteurs a progressé de 2,36% pour atteindre 98,54 euros à la suite d’une note d’UBS. Les analystes de la banque suisse ont confirmé leur opinion « Achat » à l’égard du titre du géant de l’optique ophtalmique.

EDF sous le coup d’une plainte

Greenpeace a porté plainte auprès du parquet national financier contre l’électricien et son PDG, Jean-Bernard Lévy, pour délits boursiers. L’ONG leur reproche de masquer la réalité de la situation financière de l’entreprise publique et notamment les provisions liées au démantèlement des centrales et l’enfouissement des déchets nucléaires. Le cours de l’action de l’opérateur accuse un recul de 0,88% à 10,09 euros.

Le point sur le marché avec notre partenaire IG