Bourse de Paris : la victoire de Trump fait le bonheur de Thales et Sanofi


Contrairement aux marchés asiatiques, l'élection de Donald Trump à la tête des Etats-Unis n'a pas affolé la Bourse de Paris. Le CAC 40 prend même 1,49%, à 4.543,48 points. Les actions Thales et Sanofi profitent de cette victoire du candidat républicain, tandis que Teleperformance plonge.

La Bourse de Paris dans le vert malgré la victoire de Donald Trump

La valeur du 9 novembre 2016 : Sanofi

La valeur du laboratoire pharmaceutique gagne 5,57%, à 76,95 euros, alors que Donald Trump est devenu le 45ème président des Etats-Unis, où Sanofi tire une bonne part de ses revenus. C’est une bonne nouvelle pour le groupe dans la mesure où la candidate démocrate, Hillary Clinton, s’était engagée à réduire les prix des médicaments qui ont bondi ces dernières années, en mettant fin au principe de libre fixation du tarif des traitements.

Le titre finit deuxième du CAC 40, derrière la valeur ArcelorMittal qui décolle de 9,87%, à 6,44 euros. Bien implanté aux Etats-Unis, le sidérurgiste pourrait également bénéficier de la victoire de Trump et des éventuelles barrières protectionnistes que le nouveau président pourrait mettre en place.

Thales profite de la victoire de Donald Trump

L’électronicien spécialisé dans l’aérospatiale et la défense profite également de la victoire de Donald Trump à l’élection présidentielle américaine. Le candidat républicain avait déclaré vouloir renforcer les forces armées et proposait de doubler les dépenses militaires dans son programme. Le cours de l’action grimpe de 5,07%, à 89,60 euros. Dans le même secteur, le titre Dassault Aviation s’adjuge 4,18%, à 1.015,75 euros.

Teleperformance subit sa forte exposition au marché américain

Le spécialiste des centres d’appels voit son cours de Bourse chuter de 5,96%, à 86,85 euros, en raison de la forte exposition de son activité aux Etats-Unis et du climat d’incertitude créé par la victoire de Donald Trump. La société comptait 26.000 salariés sur ce territoire à fin décembre 2015, rappelle le site Boursier.com. C’est son second pays d’implantation. Elle a de plus fait l’acquisition de l’entreprise californienne LanguageLine en août 2016. Le titre Teleperformance finit lanterne rouge de l’indice SBF 120.

Alstom affiche une très forte hausse des prises de commandes

L’équipementier ferroviaire a fait part de résultats semestriels meilleurs qu’attendus. Le nombre de commandes reçues s’est envolé de 59% sur la période par rapport au premier semestre 2015-2016, à 6,21 milliards d’euros, grâce notamment aux contrats signés pour une nouvelle génération de trains à grande vitesse aux Etats-Unis et l’extension du métro de Dubaï.

Le résultat d’exploitation a également progressé de 20% et le chiffre d’affaires s’est amélioré de 8%, à 3,57 milliards d’euros. Le titre bondit de 8,83%, à 25,83 euros, et Alstom caracole en tête de l’indice SBF 120.

Natixis va investir 220 millions d’euros pour réaliser des économies

La filiale de BPCE a annoncé un plan d’investissement de 220 millions d’euros « pour industrialiser, transformer et digitaliser ses métiers ». La banque espère réaliser 250 millions d’euros d’économies par an d’ici 2019 grâce à ce plan. Elle a par ailleurs publié un bénéfice net part du groupe en hausse de 2% au troisième trimestre, à 298 millions d’euros. Le titre lâche néanmoins 3,16%, à 4,48 euros.

Le point sur le marché avec notre partenaire IG