Bourse de Paris : le CAC 40 en léger repli, Valeo dévisse


A la veille d'éventuelles nouvelles mesures d'assouplissement de la Banque centrale européenne, les investisseurs ont préféré rester prudents. Le CAC 40 termine proche de la ligne de flottaison, en repli de 0,18%, à 4.905,76 points.  

Bourse de Paris : les investisseurs restent prudents dans l'attente de nouvelles mesures de la BCE

 

La valeur du 2 décembre 2015 : Valeo

L’établissement bancaire BNP Paribas a annoncé avoir cédé 1,3 million d’actions de l’équipementier automobile, soit 1,7% du capital de l’entreprise. Cette vente s’est effectuée dans le cadre de la couverture d’une transaction dérivée conclue avec Bpifrance Participations, portant sur la totalité de sa participation résiduelle dans Valeo.

Selon Bloomberg, l’opération s’est réalisée au prix unitaire de 142,70 euros par action, soit une décote de 1,5% par rapport au cours de clôture d’hier. « La BPI conserve pour le moment ses titres Valeo. Cette opération sur produits dérivés vise à permettre à la BPI de sécuriser sa plus-value sur les derniers titres Valeo qu’elle détient », a expliqué une source proche du dossier à Reuters. Le titre de l’équipementier recule de 2,62%, à 141,10 euros, et termine avant-dernier du CAC 40.

Accor : Sébastien Bazin confirme l’impact économique des attentats

Interviewé sur BFM Business, le PDG du groupe hôtelier, Sébastien Bazin, a déclaré que les attentats ont eu « un impact économique réel » sur l’activité de sa société à Paris et en Ile-de-France. Les réservations pour la deuxième quinzaine de décembre ont été « peu nombreuses » par rapport à 2014, a-t-il ajouté, précisant qu’il faudrait trois à quatre mois pour surmonter ce « trou d’air ». Le titre progresse néanmoins de 1,19%, à 41,57 euros.

Danone cède Dumex et construit une nouvelle usine aux Pays-Bas

Le spécialiste des produits laitiers a signé un accord définitif pour la vente de Dumex, sa marque de nutrition infantile en Chine, au groupe local Yashili. Cette cession est prévue pour un montant de 150 millions d’euros. La société française a également annoncé un investissement de 240 millions d’euros pour la construction d’une nouvelle usine aux Pays-Bas.

Danone espère ainsi pouvoir répondre « à la demande forte et croissante » pour ses marques internationales de nutrition infantile, fait savoir la direction dans un communiqué. L’usine doit démarrer sa production fin 2017. La valeur s’adjuge 0,66%, à 65,88 euros.

Orange mandate deux banques sur la consolidation du marché européen

L’opérateur a mandaté les banques Morgan Stanley et BNP Paribas pour qu’elles le conseillent dans ses réflexions sur la consolidation du marché européen des télécoms, a appris Reuters. L’ex-France Télécom a néanmoins fait savoir n’avoir pour le moment aucune cible en vue d’une fusion ou d’un rapprochement. Orange a également assuré ne pas avoir eu de discussion ouverte avec son homologue transalpin Telecom Italia. Le titre engrange 0,72%, à 16,185 euros.

Neopost abaisse sa prévision annuelle de chiffre d’affaires

Le fabricant de machines à affranchir le courrier a publié un chiffre d’affaires en baisse organique de 1,1% au troisième trimestre 2015, à 283,6 millions d’euros. Sur les neuf premiers mois de l’exercice, son activité recule également de 1,1%, à périmètre et taux de change constants.

Au vu de ces résultats, la direction a abaissé son objectif annuel de ventes et anticipe désormais un repli organique de 1% de ses revenus. Neopost confirme en revanche sa prévision de marge opérationnelle courante, hors charges liées aux acquisitions, d’au minimum 19,5%. La valeur plonge de 16,33%, à 21 euros, et finit lanterne rouge du SBF 120.