Bourse de Paris : le CAC 40 toujours dans le vert


La hausse cours du baril de Brent profite au CAC 40, qui clôture la séance du 6 octobre 2015 avec un gain de 0,95%, à 4.660,64 points. Les valeurs Total (+3,33%) et Technip (+3,68) terminent dans le peloton de tête. Le secteur automobile fait également bonne figure, à l'image de Renault et Peugeot, qui progressent respectivement de 5,75% et 3,93%.  

Le CAC 40 enchaîne une troisième hausse d'affilée

 

La valeur du 6 octobre 2015 : Bouygues

A l’occasion d’une journée pour ses investisseurs, l’opérateur Bouygues Telecom a annoncé anticiper une croissance de son chiffre d’affaires supérieure à 10% en 2017 par rapport à 2014, grâce à un gain d’un million de clients « mobile » et d’un million de clients « fixe ». La société prévoit également une marge d’Ebitda (excédent brut d’exploitation) équivalente à 25% de ses revenus en 2017, et même à 35% à plus long terme.

L’opérateur envisage enfin des investissements moyens annuels de l’ordre de 750 millions d’euros dans les années à venir. Le titre du groupe progresse de 3,60%, à 34,06 euros, et signe l’une des plus fortes progressions du CAC 40.

Vivendi accroît encore sa participation dans Telecom Italia

La société de communication et de divertissement a annoncé qu’elle avait encore accru sa participation dans l’opérateur Telecom Italia, dont elle détient à présent 19,9% du capital, contre 15,5% précédemment. Le prix d’achat total dans les comptes consolidés s’élève à 3,05 milliards d’euros, soit 1,14 euro environ par action, précise Vivendi dans un communiqué.

« Ce nouvel investissement confirme la volonté de Vivendi d’être un actionnaire de long terme de l’opérateur de télécoms et de développer ses activités en Europe du Sud », indique l’entreprise. La société de Vincent Bolloré est également actionnaire minoritaire de Telefonica en Espagne. Le titre grimpe de 1,62%, à 21,29 euros.

Vinci : le Qatar cède 1,1% du capital de l’entreprise

Le fonds d’investissement souverain qatari, Qatar Investment Authority (QIA), a cédé 1,1% du capital du groupe français de BTP et de concessions, pour un montant de 375 millions d’euros, a annoncé dans un communiqué la banque Société Générale, en charge du placement. Les actions ont été vendues à un prix unitaire de 57,92 euros, ce qui représente une décote de 1,45% par rapport au cours de clôture de Vinci lundi.

La cession a porté sur près de 6,466 millions d’actions au total. QIA détient encore environ 3,9% du capital de Vinci à l’issue de l’opération. Le fonds souverain assure continuer « de croire en la direction et les perspectives de long terme » du groupe, a fait savoir Société Générale. La valeur cède 0,97%, à 58,20 euros.

Vilmorin & Cie : des résultats pénalisés par l’Ukraine et la Russie

Le spécialiste des semences agricoles a fait état de résultats en baisse pour son exercice 2014-2015, en raison notamment de la « situation économique fortement perturbée en Ukraine et en Russie », indique-t-il dans un communiqué. Son bénéfice net part du groupe recule ainsi de 11,2 millions d’euros, pour s’établir à 72,9 millions d’euros.
Le résultat opérationnel de Vilmorin & Cie s’affiche également en repli, à 100,2 millions d’euros, contre 419,9 millions d’euros lors du précédent exercice. A données comparables, le chiffre d’affaires du groupe ne progresse quant à lui que de 1%, à 1,27 milliards d’euros. Le cours de Bourse chute de 2,89%, à 65,25 euros.

Eutelsat s’associe à Facebook pour l’Afrique subsaharienne

Le groupe de télécommunications par satellite s’est associée au réseau social Facebook pour un projet devant permettre à davantage d’Africains de bénéficier d’une connexion internet. Un satellite, baptisé Amos-6, va ainsi être mis en orbite. Actuellement en construction, il doit être lancé en 2016.

« Grâce à ce satellite qui couvre une large part de l’Afrique subsaharienne, Eutelsat et Facebook pourront poursuivre leur objectif d’offrir rapidement une connectivité aux nombreux utilisateurs privés des avantages économiques et sociaux qu’apporte Internet », ont déclaré les deux sociétés dans un communiqué commun. La valeur s’adjuge 1,43%, à 28,34 euros.