Bourse : Eiffage subit le désengagement partiel de Bpifrance


La Bourse de Paris rebondit et finit la semaine dans le vert, le CAC 40 engrangeant 1,67%, à 4.353,90 points. En forte hausse hier, Technip finit dernier de l'indice. Eiffage recule également alors que Bpifrance va ramener sa participation à 5,67% dans le groupe.

La Bourse de Paris termine la semaine dans le vert

La valeur du 20 mai 2016 : Eiffage

Bpifrance va céder une nouvelle tranche de la société de construction et de concession, équivalant à 6,76% du capital. La banque public d’investissement compte vendre 6,63 millions d’actions au total dans le cadre d’un placement privé. Sa participation sera ainsi ramenée à 5,67%. Filiale de l’Etat et de la Caisse des dépôts et consignations, Bpifrance avait déjà cédé 5% du capital d’Eiffage en octobre 2015.

Le groupe de BTP s’est de son côté engagé à racheter un million d’actions dans le cadre de cette opération, au prix de 67 euros chacune. Il récupèrerait ainsi environ 1,02% de son capital. Le titre lâche 1,24%, à 67,06 euros.

Technip : l’Etat français restera « un actionnaire durable »

L’Etat français « restera un actionnaire durable » de la société parapétrolière, a indiqué une source au sein du ministère de l’Economie à Reuters. Cette précision intervient alors que l’équipementier a annoncé un projet de fusion avec son homologue américain FMC Technologies. « Il y aura des engagements très clairs sur la préservation de l’ancrage en France dans le temps (…) Nous y sommes très attachés », a ajouté cette source. Le cours de Bourse cède 3,28%, à 47,69 euros, et Technip finit lanterne rouge du CAC 40.

Elior en négociations exclusives avec Autogrill

L’entreprise de restauration et de services associés est entrée en négociations exclusives avec l’italien Autogrill afin d’acquérir ses activités de concession dans les gares en France. Celles-ci représentent près de 50 millions d’euros de chiffre d’affaires, précise Elior dans un communiqué, sans avancer de montant pour ce rachat. Le titre grimpe de 3,05%, à 19,58 euros, et se hisse à la quatrième place de l’indice SBF 120.

Solocal fait appel à des investisseurs pour réduire sa dette

Le spécialiste de la communication digitale a engagé des discussions avec des investisseurs susceptibles de lui apporter de l’argent frais qui contribuerait à un « plan de réduction drastique de sa dette ». Au 31 mars 2016, l’endettement de l’ex-Pages Jaunes s’établissait à 1,11 milliard d’euros. Une telle restructuration « se traduirait par une dilution des actionnaires existants », précise la direction. La valeur chute de 14,24%, à 3,80 euros.

Nexans a réalisé un emprunt obligataire de 250 millions d’euros

Le fabricant de câbles a procédé au placement d’un emprunt obligataire d’un montant de 250 millions d’euros auprès d’environ 100 investisseurs institutionnels internationaux. Les titres émis arriveront à échéance en mai 2021, soit dans cinq ans. Ces obligations à taux fixe sont assorties d’un coupon annuel de 3,25%. Le titre engrange 1,10%, à 44 euros.

Le point sur le marché avec notre partenaire IG