Bourse : Kering dopé par Gucci


 La Bourse de Paris se stabilise avant l'intervention de la présidente de la Réserve fédérale américaine (Fed), Janet Yellen. Tiré par les valeurs pétrolières et celles liées aux matières premières, le CAC 40 grappille 0,04%, à 4.423,38 points. Kering profite des performances commerciales de Gucci.

La Bourse de Paris stagne

 La valeur du 6 juin 2016 : Kering

Gucci, la marque phare du groupe de luxe, a enregistré une forte croissance de ses ventes depuis mars et la tendance s’est encore accélérée aux mois d’avril et de mai, a déclaré son PDG Marco Bizzarri lors d’une rencontre avec la presse, rapporte Reuters. Les revenus des magasins parisiens se sont améliorés de plus de 10% depuis janvier et la demande est forte en Europe, aux Etats-Unis et en Chine où elle repart de l’avant, a précisé le dirigeant.

Les ventes de sacs à plein tarif se sont accrues de 7%, quand celles du prêt-à-porter et des chaussures ont respectivement bondi de 66 et 46%, selon les chiffres rendus publics vendredi par Kering. Le titre engrange 2,23%, à 151,35 euros, et finit troisième du CAC 40.

Air France plombé par les grèves

L’intersyndicale des personnels navigants commerciaux de la compagnie aérienne a annoncé un préavis de grève reconductible du 27 juillet au 2 août prochains. L’objectif est de peser sur les négociations relatives à leurs conditions de travail, avant l’arrivée à échéance de leur accord collectif en octobre, rapporte Reuters.

Ce mouvement des hôtesses et des stewards s’ajoute à celui des pilotes, dont l’intersyndicale a également appelé à la grève du 11 au 14 juin pour défendre les rémunérations. Le cours de l’action dévisse de 5,42%, à 6,84 euros, et Air France – KLM termine avant-dernier de l’indice SBF 120.

Nexans retiré des valeurs européennes préférées de Goldman Sachs

Goldman Sachs est passé à « neutre » sur l’action du fabricant de câbles. La banque d’investissement américaine a retiré le fournisseur français de sa liste de valeurs européennes préférées, baptisée « Europe conviction buy list ». Le courtier a également abaissé son objectif de cours, de 56 à 49 euros. Résultat, le titre Nexans chute de 6,76%, à 42,63 euros, et finit lanterne rouge du SBF 120.

Casino a lancé une offre de rachat obligataire

Le distributeur stéphanois a lancé une offre de rachat sur des obligations arrivant à échéance en janvier 2023, février 2025 et août 2026, pour un montant total d’environ 500 millions d’euros. Cette opération, dont les résultats sont attendus en début de semaine prochaine, doit permettre de réduire la dette brute du groupe ainsi que le coût de son endettement financier dès 2016. Le titre s’adjuge 2,70%, à 54,31 euros, et Casino prend la troisième place du SBF 120.

Compagnie des Alpes : Fosun pourrait acquérir 10 à 15% du capital

Le conglomérat chinois Fosun, déjà propriétaire du Club Med, est en négociations exclusives pour prendre une participation de 10 à 15% dans le gestionnaire de domaines skiables et de parcs de loisirs, rapporte Le Monde. Selon le quotidien, la filiale à près de 40% de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) cherche des partenaires pour renforcer son capital et accélérer le développement de ses activités à l’international. La valeur bondit de 6,02%, à 17,27 euros.

Rothschild & Co dévoile un projet de fusion avec Martin Maurel

L’établissement bancaire et la Compagnie Financière Martin Maurel ont fait part d’un projet de fusion pour créer l’une des premières banques privées indépendantes de France, avec environ 34 milliards d’euros d’actifs sous gestion. L’opération prendrait la forme d’un échange d’actions : 126 titres Rothschild & Co contre une action Martin Maurel. Les actionnaires de l’établissement marseillais pourront également céder leurs parts contre une somme équivalente en numéraire.

Cette transaction, qui devrait être finalisée d’ici la fin de l’année, valorise la banque Martin Maurel à 240 millions d’euros. Le cours de Bourse de Rothschild & Co grimpe de 0,86%, à 23,50 euros.

Le point sur le marché avec notre partenaire IG