Bourse : l’action ArcelorMittal en tête du CAC 40


La Bourse de Paris clôture la semaine en repli, après l'avoir entamée en nette progression. Le CAC 40 lâche 0,67%, à 4.449,91 points. ArcelorMittal bénéficie des annonces des autorités européennes pour limiter la concurrence chinoise.

Le CAC 40 termine la semaine dans le rouge

La valeur du 7 octobre 2016 : ArcelorMittal

Le sidérurgiste profite des mesures anti-dumping de l’Union européenne à l’encontre de certains aciers chinois, vendus à des prix inférieurs à ceux du marché, selon Les Echos. Bruxelles a annoncé des taxes de 65,1% et 73,7% pour les tôles fortes et entre 13,2% et 22,6% pour des produits d’acier et de fer laminés à chaud. Elles entreront en vigueur dimanche, pour une durée de six mois, et pourraient être prolongées pour une période de cinq ans, précise le Journal Officiel de l’UE.

ArcelorMittal bénéficie, en outre, d’une note favorable de Bank of America Merrill Lynch sur le secteur minier et les prix des métaux en Europe. Le titre bondit de 2,28%, à 5,66 euros, et caracole en tête du CAC 40.

Peugeot finalise son accord de coentreprise en Iran

Le groupe automobile PSA a finalisé son accord de coentreprise avec la société Saipa pour produire et commercialiser des véhicules Citroën en Iran. Cette nouvelle entité doit investir 300 millions d’euros « en capacités industrielles et en recherche et développement » au cours des cinq prochaines années. L’accord prévoit également un transfert de technologies.

La production sur le site de Kashan, détenu à hauteur de 50% par le constructeur français, démarrera en 2018. Pénalisé par le recul de la livre sterling, le titre Peugeot lâche 3,77%, à 13,67 euros, et finit lanterne rouge du CAC 40.

EDF émet plus de 5 milliards d’euros d’obligations

L’électricien public a levé 3 milliards d’euros via une série d’émissions obligataires en euros et en francs suisses. Cette opération fait suite à une autre émission d’obligations de près de 2,66 milliards de dollars. Elle s’inscrit « dans le cadre de la politique de diversification de la base d’investisseurs du groupe », a précisé la direction. Le titre recule de 2,43%, à 9,98 euros.

Klépierre ne sera plus coté sur Euronext Amsterdam

La société foncière, spécialisée dans l’immobilier commercial, a indiqué qu’elle allait retirer ses actions de la cote sur le marché d’Euronext Amsterdam, à partir du lundi 7 novembre, afin de conserver une seule cotation à Paris. « Aucune démarche particulière n’est requise de la part des porteurs d’actions Klépierre qui ne supporteront aucun coût lié à ce retrait », assure la direction. La valeur gagne 0,16%, à 38,25 euros.

Edenred chute en Bourse après une note d’UBS

L’inventeur du Ticket Restaurant voit le cours de son action plonger de 7,25%, à 19,57 euros, alors que l’établissement financier suisse UBS n’est plus à l’achat sur la valeur, en raison notamment d’un risque de ralentissement de l’activité au Brésil, où le spécialiste des services prépayés aux entreprises réalise une grande part de ses profits.

Le point sur le marché avec notre partenaire IG