Bourse : l’action Ubisoft profite de l’appétit de Vivendi


Le groupe présidé par Vincent Bolloré détient 20% des droits de vote de l'éditeur de jeux vidéo. Les marchés semblent penser que le tycoon breton ne va pas s'arrêter là. De son côté, le CAC 40 cède 0,63% à 4.330,13 points sur fond de baisse des cours du pétrole et de révision des perspectives économiques du Royaume-Uni suite au Brexit.

Vivendi détient plus de 20% des droits de vote et 22% du capital d'Ubisoft

La valeur du 19 juillet 2016 : Ubisoft Entertainment

Vivendi a annoncé avoir franchi le seuil légal de détention de 20% des droits de vote de l’éditeur de jeux vidéo le 14 juillet dernier. A ce jour, le géant de la communication présidé par l’homme d’affaires Vincent Bolloré possède 22,8% d’Ubisoft et « envisage de poursuivre ses achats en fonction des conditions de marché ».

« L’investissement de Vivendi dans le secteur d’activité d’Ubisoft participe d’une vision stratégique de convergence opérationnelle entre les contenus et les plates-formes de Vivendi et les productions d’Ubisoft dans le domaine des jeux vidéo », a expliqué la maison-mère de Canal + et de Universal Music dans un communiqué. Le groupe a déjà mis la main sur Gameloft, un studio de jeux vidéo mobiles « cousin » d’Ubisoft. Le cours de Bourse du créateur de « Rayman », « Watch Dogs » ou des « Lapins crétins » a bondi de 4,53% pour atteindre 35,54 euros.

Total recharge ses batteries chez Saft

L’Autorité des marchés financiers (AMF) a officialisé la réussite de l’offre publique d’achat (OPA) amicale de Total sur le numéro un mondial des batteries de haute technologie La compagnie, qui détient 90,4% du capital de Saft, souhaite porter sa participation à 95%. Si le pétrolier atteint son objectif, il a prévenu qu’il retirera l’industriel de la cote. Cette acquisition participe à la politique de diversification de Total. Le titre Saft a calé de 2,01% à 36,50 euros.

Un air de rénovation chez Dassault Aviation

La Direction Générale de l’Armement (DGA) a confié à l’avionneur la rénovation de 55 Mirage 2000D de l’armée de l’air française. Mis en service à partir de 1993, l’appareil est spécialisé dans l’attaque au sol. Le cours de l’action du fabricant du Rafale chute de 3,40% à 943,00 euros.

Virbac déçoit

Le laboratoire pharmaceutique dédié à la santé animale a enregistré un chiffre d’affaires pour le 2ème trimestre 2016 de 218,6 millions d’euros, en repli de 1,1%. La direction explique cette contre-performance, qui a déçu les marchés, par un impact de change défavorable. La valeur perd 3,76% à 168,90 euros.

Le point sur le marché avec notre partenaire IG