Bourse : la production d’Alstom à Belfort sauvée par l’Etat


Tirée vers le haut par les valeurs automobiles et le secteur du luxe, la Bourse de Paris enchaîne une cinquième séance d'affilée dans le vert. L'indice CAC 40 s'adjuge ainsi 1,11%, à 4.503,09 points. L'action Alstom s'affiche en repli après les annonces du gouvernement pour préserver les emplois du site de Belfort.

La Bourse de Paris encore dans le vert

La valeur du 4 octobre 2016 : Alstom

Le gouvernement a dévoilé son plan aux élus locaux pour sauver les 400 emplois sur les 480 menacés par un arrêt de la production de l’équipementier ferroviaire sur le site de Belfort, en Bourgogne-Franche-Comté. L’activité devrait être préservée au-delà de 2018 grâce à une commande publique de 15 rames de TGV, selon Les Echos.

La SNCF devrait en plus commander 6 rames destinées à la ligne Paris-Turin-Milan et 20 locomotives de dépannage, précise l’AFP. Le site pourrait être partiellement reconverti dans la fabrication de bus électriques, une activité a priori plus porteuse. Le titre abandonne 0,70%, à 23,43 euros.

LVMH acquiert 80% de l’allemand Rimowa

Le numéro un mondial du luxe va faire l’acquisition de 80% de Rimowa, pour un montant de 640 millions d’euros. Le fabricant de valises haut de gamme devient ainsi « la première maison allemande du groupe » français, souligne la direction. Soumise à l’approbation des autorités de la concurrence, l’opération devrait être finalisée en janvier 2017. Les ventes de Rimowa devraient être supérieures à 400 millions d’euros en 2016, selon LVMH. Le cours de l’action grimpe de 3,03%, à 156,60 euros.

EDF va recouvrer un milliard d’euros auprès de ses clients français

L’énergéticien tricolore va récupérer environ un milliard d’euros auprès de ses clients dans l’Hexagone, en raison d’une hausse rétroactive des factures imposée au gouvernement par le Conseil d’Etat, selon deux arrêtés publiés au Journal Officiel. Par ailleurs, le pôle énergies renouvelables de la société a remporté deux projets au Mexique, représentant une puissance cumulée de 342 mégawatts, selon Reuters. Le titre s’adjuge 0,55%, à 10,88 euros.

Europcar monte en Bourse après ses annonces financières

Le loueur de véhicules a confirmé ses objectifs financiers pour 2016, après les avoir revus à la baisse en juillet dernier suite au Brexit et aux attaques terroristes en Europe, rapporte Reuters. La direction a également annoncé tabler sur un chiffre d’affaires supérieur à 3 milliards d’euros à l’horizon 2020, ainsi que sur une marge de « corporate Ebitda ajusté » de plus de 14%.

Enfin, la directrice générale, Caroline Parot, a indiqué que le groupe distribuera un dividende d’au moins 50% du résultat net exceptionnellement au titre de l’exercice en cours. La valeur bondit de 4,48%, à 8,35 euros, et Europcar finit deuxième de l’indice SBF 120.

Bonduelle affiche des résultats annuels en repli

L’entreprise d’agroalimentaire, spécialisée dans les légumes, a réalisé un chiffre d’affaires en baisse de 0,7% et un résultat net en repli de 22,5% pour son exercice 2015-2016 clos le 30 juin. « Ces performances s’inscrivent dans un contexte particulièrement chaotique : absence de reprise marquée de la consommation, guerre des prix en Europe, crise économique au Brésil et en Russie, forte fluctuation des devises », a précisé la direction. Le groupe vise à présent une croissance « très modérée » de son activité. La valeur dévisse de 4,56%, à 22 euros.

Le point sur le marché avec notre partenaire IG