Bourse : Le CAC 40 chute, Bouygues Telecom en discussions avec Orange


La Bourse de Paris entame 2016 dans le rouge. Le CAC 40 s'enfonce de 2,47% à 4.522,45 points, en raison notamment du ralentissement de l'économie chinoise et de la chute des marchés asiatiques. Les valeurs cycliques et exportatrices, comme celles liées au luxe et au secteur automobile, sont particulièrement touchées. Seul le titre Bouygues termine dans le vert.  

Le CAC 40 entame 2016 dans le rouge, seul le titre Bouygues s'affiche en progression

 

La valeur du 4 janvier 2016 : Bouygues

L’opérateur Bouygues Telecom, filiale de la société de BTP, a conclu fin décembre un accord de confidentialité avec son concurrent Orange, selon le Journal du Dimanche (JDD). Il signerait le début des pourparlers officiels sur un rachat des activités de télécommunications du groupe diversifié. Les discussions ne porteraient que sur Bouygues Telecom et ne concerneraient pas la chaîne TF1 qui faisait l’objet de rumeurs en décembre.

Toujours selon le JDD, des réunions doivent avoir lieu dans les prochains jours entre les équipes dirigeantes de Bouygues et d’Orange au sujet de la gouvernance et de la valorisation de l’opérateur, qui pourrait atteindre environ dix milliards d’euros. Le titre de la société dirigée par Martin Bouygues s’adjuge 1,67%, à 37,16 euros

Iliad prend de son côté 0,45%, à 221 euros, et figure parmi les rares valeurs en hausse au sein de l’indice SBF 120. La maison-mère de l’opérateur Free pourrait récupérer une partie du réseau de Bouygues Telecom en cas d’accord.

Airbus : une compagnie japonaise devrait commander trois A380

La compagnie japonaise ANA Holdings va commander trois appareils A380 à l’avionneur européen, rapporte le quotidien économique nippon Nikkei. Le montant du contrat devrait s’élever à environ 150 milliards de yens, soit autour de 1,14 milliard d’euros. Ces avions seront notamment utilisés pour les vols à destination d’Hawaï, à partir de l’exercice fiscal 2017-2018. Le titre du constructeur aéronautique abandonne 1,84%, à 60,86 euros.

ArcelorMittal souffre de la baisse de l’activité en Chine

En raison des craintes liées à la Chine, le cours de Bourse du sidérurgiste chute de 4,98%, à 3,70 euros, et termine lanterne rouge du CAC 40. L’activité manufacturière au sein de la deuxième économie mondiale s’est de nouveau contractée en décembre. Ce dixième mois de baisse consécutif pèse sur les cours des matières premières. Le prix de l’acier est notamment tiré vers le bas par les exportations des surplus chinois du fait d’une trop faible demande interne pour cet alliage métallique.

Renault : les nouvelles immatriculations bondissent de 26,7% en décembre

Le constructeur automobile a vu le nombre de ses immatriculations de voitures neuves bondir de 26,7% au mois de décembre, dont une hausse 28,2% pour sa marque low-cost Dacia, selon les chiffres publiés par le Comité des constructeurs français d’automobiles. Il fait ainsi mieux que la progression globale de 12,5% du marché français.

Le groupe PSA Peugeot Citroën n’affiche pour sa part qu’une croissance de 7,7%, en raison du ralentissement de la hausse des immatriculations pour la marque Peugeot (+ 2,4%). Le titre cède 4,54%, à 15,47 euros, tandis que la valeur Renault perd 3,64%, à 89,26 euros.

Crédit Agricole : sa filiale suisse a payé une amende à la Justice américaine

La « Banque verte » indique dans un communiqué que sa filiale suisse s’est acquittée d’une amende de 99,21 millions de dollars, soit environ 91 millions d’euros, dans le cadre de l’accord conclu le 15 décembre avec les autorités américaines. L’établissement évite ainsi d’éventuelles poursuites pénales pour avoir favorisé l’évasion fiscale de contribuables américains.

« Le paiement de cette pénalité s’imputera sur les provisions déjà constituées et n’affectera pas les comptes de l’année 2015 », précise le Crédit Agricole. Le titre recule de 2,39%, à 10,62 euros.