Bourse : le CAC 40 clôture dans le rouge une séance sans grands remous


Après avoir engrangé un gain cumulé de 2,61% lors des deux dernières séances, le CAC 40 recule légèrement, de 0,32%, ce vendredi 27 novembre 2015. Il termine ainsi la semaine à 4.930,14 points. Les investisseurs sont restés prudents avec des volumes d'échanges de nouveau faibles.  

Le CAC 40 clôture la semaine dans le rouge mais reste au-dessus des 4.900 points

 

La valeur du 27 novembre 2015 : PSA Peugeot Citroën

Le constructeur français est proche d’un accord industriel en Inde avec Tata Motors, selon BFM Business. Aucun échange de participations ne serait prévu entre PSA et le géant indien, connu pour ses petites voitures mais aussi propriétaire des marques Jaguar et Land Rover.

« Cette information est sans fondement, a néanmoins déclaré un porte-parole du groupe français. Il n’y a pas de décision prise pour un retour rapide en Inde. » PSA Peugeot Citroën a suspendu en 2012 un projet d’usine dans le pays et fait régulièrement l’objet de spéculations depuis. La valeur Peugeot recule de 0,4%, à 16,35 euros.

Renault : appel d’offre remporté auprès de la poste norvégienne

La marque au losange a remporté un appel d’offres auprès de la poste norvégienne pour la livraison de 240 voitures électriques. « Il s’agit d’une des plus importantes commandes de véhicules électriques passée dans le monde par une société », assure le constructeur automobile dans un communiqué, sans préciser le montant du contrat. Renault livrera à Posten des utilitaires électriques Kangoo Maxi Z.E. Le titre s’adjuge 0,43%, à 94,08 euros.

Saint-Gobain : annulation de 4 millions d’actions auto-détenues

Le fournisseur de matériaux de construction a annoncé qu’il allait procéder le 30 novembre à l’annulation de 4 millions d’actions auto-détenues et récemment achetées sur le marché. Après une première opération visant 9 millions d’actions le 5 octobre dernier, le nombre total d’actions annulées en 2015 va atteindre les 13 millions. Le cours de l’action abandonne 0,67%, à 41,30 euros.

Iliad : placement d’un emprunt obligataire de 650 millions d’euros

La maison-mère de l’opérateur Free a placé avec succès un emprunt obligataire de 650 millions d’euros, qui arrivera à échéance le 5 décembre 2022 et durera donc 7 ans. Les intérêts annuels (coupon) représentent 2,125% du montant global. « Cette opération a rencontré un grand succès en étant largement sursouscrite, avec plus de 2 milliards d’euros de demandes des investisseurs », indique Iliad dans un communiqué.

L’opération permet à la société de diversifier ses sources de financement et d’allonger la maturité de sa dette. Le cours de Bourse cède 0,17%, à 210,45 euros.

Cegedim : des résultats encourageants à neuf mois

L’éditeur de logiciels pour le domaine de la santé a publié un chiffre d’affaires en hausse de 3,3% à neuf mois, à 366,6 millions d’euros. Son excédent brut d’exploitation (Ebitda) augmente également de 3,2%. Le résultat opérationnel de la société s’améliore quant à lui de 5,7%, à 23,2 millions d’euros.

Le groupe confirme ses objectifs annuels : Cegedim anticipe une croissance organique de 1% de son activité et une progression de 5% de son excédent brut d’exploitation. Le titre bondit de 6,33%, à 32,06 euros.