Bourse : le CAC 40 dans le rouge, Valeo en pole position


Les publications de résultats d'entreprises se sont poursuivies vendredi 19 février 2016. Valeo tire son épingle du jeu au sein du CAC 40 et termine en tête de l'indice, qui recule de 0,39%, à 4.223,04 points, la Bourse de Paris subissant une nouvelle baisse des cours du pétrole.

La Bourse de Paris termine la semaine dans le rouge

La valeur du 19 février 2016 : Valeo

L’équipementier automobile a fait part d’un chiffre d’affaires de 14,54 milliards en 2015, en progression de 14%, dont 7% en organique. Le bénéfice net part du groupe ressort en hausse de 30%, à 729 millions d’euros. Les prises de commandes de la société se sont quant à elles accrues de 15% l’année dernière, pour atteindre 20,1 milliards d’euros.

Pour l’exercice 2016, la direction anticipe une « forte croissance » des ventes et une légère amélioration de la marge opérationnelle, qui a déjà augmenté de 22% en 2015. Le titre bondit de 4,51%, à 124,10 euros, et caracole en tête du CAC 40.

 

Essilor : des chiffres qui déçoivent les investisseurs

Le spécialiste des verres correcteurs a publié des ventes annuelles en croissance de 18,4%, dont 4,6% en organique, à 6,72 milliards d’euros. Le bénéfice net part du groupe s’accroît également de 17,9%, à 757 millions d’euros. Ces résultats sont néanmoins légèrement inférieurs aux attentes. Pour 2016, Essilor table sur progression supérieure à 8% du chiffre d’affaires hors effet de change. Le titre chute de 2,19%, à 109,35 euros.

Vivendi : OPA sur Gameloft

La société de communication et de divertissement a réalisé en 2015 un résultat opérationnel ajusté (Ebitda) en baisse de 5,7%. Son bénéfice net ressort en revanche en croissance de 11,3%, à 697 millions d’euros.

Le géant des médias a par ailleurs annoncé une offre publique d’achat (OPA) sur Gameloft, au prix de 6 euros par action, après avoir franchi le seuil des 30% du capital de l’entreprise le 18 février. L’éditeur de jeux vidéo, dont le titre flambe de 16,79%, qualifie l’opération d’hostile. La valeur Vivendi perd quant à elle 0,66%, à 18,02 euros.

Kering : des résultats mitigés

Le fabricant de produits de luxe et de vêtements de sport a vu ses revenus croître de 15,4% en 2015, dont 4,6% en données comparables, pour atteindre 11,58 milliards d’euros. La première marque du groupe, Gucci, a notamment enregistré une accélération de ses ventes au dernier trimestre.

Puma affiche en revanche une baisse de 27,8% de son bénéfice opérationnel courant sur l’ensemble de l’année. Le résultat net part du groupe des activités poursuivies recule de 13,6%, à 1,02 milliard d’euros. La valeur Kering cède 0,56%, à 159,35 euros.

Ingenico prévoit une diminution de sa marge d’Ebitda en 2016

Le spécialiste des solutions de paiement a annoncé avoir atteint ses objectifs à moyen terme avec un an d’avance. Son chiffre d’affaires grimpe de 14% en données comparables, à 2,2 milliards d’euros. La direction prévoit néanmoins une baisse de la marge d’excédent brut d’exploitation (Ebitda) en 2016, attendue autour de 21% contre 23,1% en 2015. Le cours de Bourse plonge de 11,87%, à 91,52 euros, et Ingenico termine lanterne rouge du SBF 120.

Vallourec : nouvelle perte nette en 2015

Le fournisseur de tubes en acier pour les secteurs de l’énergie et de l’industrie a vu son activité chuter de 33,3% en 2015, plombée par la baisse des investissements des compagnies pétrolières. Ses revenus s’élèvent ainsi à 3,8 milliards d’euros, contre 5,7 milliards en 2014. L’entreprise affiche une nouvelle perte nette de 865 millions d’euros, contre 924 millions en 2014. Le titre lâche 2%, à 4,07 euros.