Bourse : le CAC 40 en hausse, Vivendi s’attaque aux éditeurs de jeux vidéo


La Bourse de Paris progresse de nouveau, alors que le ralentissement de l'activité manufacturière en Chine et en Europe fait espérer de nouvelles mesures de soutien. Le CAC 40 engrange 1,22% à 4.406,84 points. Au sein de l'indice, Vivendi affiche plus que jamais son souhait d'élargir ses activités aux jeux vidéo, en convoitant les éditeurs Ubisoft et Gameloft.

Le CAC 40 poursuit dans le vert, tiré par ArcelorMittal

La valeur du 1er mars 2016 : Vivendi

La société de communication et de divertissement a annoncé qu’elle était encore montée au capital de l’éditeur de jeux vidéo Ubisoft, en franchissant le seuil des 15%, pour atteindre une participation à 15,66%.

Le groupe de Vincent Bolloré a également indiqué avoir relevé le prix de son offre publique d’achat (OPA) sur les actions de l’éditeur de jeux sur mobile et tablettes Gameloft. Il propose désormais 7,20 euros par action, contre 6 euros auparavant.

Le titre Vivendi prend 1,28%, à 19,38 euros, tandis qu’Ubisoft grimpe de 6,39%, à 28,06 euros. La valeur Gameloft bondit de son côté de 9,43%, à 7,43 euros.

Renault : accord prévoyant une hausse des augmentations

Trois syndicats de la marque au losange (CFE-CGC, CFDT, FO), représentant plus des deux tiers des salariés, ont signé un accord avec la direction prévoyant une hausse des augmentations individuelles en 2016, qui s’ajoute à la prime exceptionnelle de 400 euros déjà annoncée.

Le constructeur automobile a par ailleurs enregistré une progression de 14,2% de ses immatriculations de voitures particulières neuves au mois de février 2016, selon les chiffres fournis par le Comité des constructeurs français d’automobiles. Le cours de l’action s’adjuge 1,76%, à 85,62 euros.

ArcelorMittal bénéficie des annonces de suppression d’emplois en Chine

Le sidérurgiste continue de bénéficier de l’annonce de suppressions d’emplois dans les secteurs du charbon et de l’acier en Chine. Dans les usines sidérurgiques, 500.000 postes doivent ainsi être détruits.

Par ailleurs, le groupe minier suisse Glencore a indiqué qu’il pourrait reprendre le versement d’un dividende en 2017, après avoir communiqué des résultats moins mauvais que prévus pour l’exercice 2015. De quoi doper la valeur ArcelorMittal qui bondit de 8,14%, à 3,87, et caracole en tête du CAC 40.

Ipsen affiche des résultats en progression

Le laboratoire pharmaceutique a fait part d’un chiffre d’affaires de 1,44 milliard d’euros en 2015, en croissance de 10,4% hors effets de change, tiré par la médecine de spécialité. Le résultat opérationnel courant s’accroît également de 23,8%, à 322,5 millions d’euros. Pour 2016, la direction prévoit une progression supérieure à 10% de son activité, toujours à taux de change constants. Un objectif qui déçoit les investisseurs. Le titre chute de 8,05%, à 48,75 euros, et termine dernier de l’indice SBF 120.

Bonduelle confirme ses objectifs annuels

Le spécialiste des légumes en conserve et surgelés a publié des ventes en légère baisse, de 0,7%, pour le premier semestre de son exercice 2015-2016, à 1,01 milliard d’euros. Son bénéfice net consolidé s’améliore à l’inverse de 0,5%, à 36,6 millions d’euros. Le management confirme ses objectifs annuels de croissance et de rentabilité. Le cours de Bourse gagne 0,44%, à 25,11 euros.