Bourse : le CAC 40 plombé par l’euro, les actifs de Bouygues convoités


La Bourse de Paris enchaîne une troisième séance d'affilée dans le rouge. La décision de la Réserve fédérale américaine (Fed) de maintenir ses taux a entraîné un renforcement de l'euro face au dollar, qui affecte le secteur bancaire et nuit aux valeurs exportatrices comme Airbus. Le CAC 40 lâche 0,45%, à 4.442,89 points.

Le CAC 40 clôture dans le rouge pour une troisième séance d'affilée

La valeur du 17 mars 2016 : Bouygues

Dans le cadre du projet de rachat de la filiale télécom de Bouygues par Orange, les opérateurs SFR (groupe Altice) et Free (Iliad) seraient prêts à débourser respectivement trois à quatre milliards d’euros et environ deux milliards d’euros pour récupérer des actifs, rapportent Le Figaro et Les Echos. Pour obtenir le feu vert des autorités de la concurrence, Orange doit s’entendre avec ses rivaux pour leur revendre des actifs de Bouygues Telecom.

Par ailleurs, la Société des Ports du Détroit a confié les travaux d’extension du Port de Calais au groupement d’entreprises formé autour de la filiale BTP de Bouygues. Pour ce contrat d’un montant global d’environ 675 millions d’euros, la part de Bouygues Construction s’élève autour de 300 millions d’euros. Le titre cède 0,15%, à 36,33 euros.

LafargeHolcim maintient son dividende malgré une perte inattendue

Le cimentier franco-suisse a publié une perte nette de 2,86 milliards de francs suisses au quatrième trimestre, soit environ 2,61 milliards d’euros. La direction explique ce résultat notamment par des dépréciations d’actifs. Elle maintient toutefois sa proposition d’un dividende de 1,50 franc par action.

Pour 2016, le groupe issu de la fusion de Lafarge et d’Holcim entend dégager de nouvelles synergies pour plus de 450 millions de francs suisses. Il compte en outre ramener sa dette nette à environ 13 milliards de francs, contre 17,3 milliards à fin 2015. La valeur s’adjuge de 1,80%, à 38,41 euros.

Sanofi fait appel du verdict d’un tribunal américain sur le Praluent

Le laboratoire pharmaceutique français et son partenaire américain Regeneron ont exprimé leur désaccord avec le verdict rendu par un tribunal aux Etats-Unis dans un litige en contrefaçon de brevets concernant le Praluent, leur traitement contre le cholestérol. Les deux groupes vont donc faire appel de cette décision. Le cours de l’action Sanofi dévisse de 1,90%, à 71,63 euros.

Air France – KLM commande trois A350 au lieu de deux A380

La compagnie aérienne a renoncé à ses deux commandes du très gros porteur A380 d’Airbus, pour demander à la place trois appareils A350, le nouveau long-courrier de l’avionneur européen, a déclaré une porte-parole du transporteur franco-néerlandais, selon Reuters. Le titre recule de 1,13%, à 8,52 euros, tandis qu’Airbus lâche de 2,06%, à 59,53 euros.

Faurecia : succès d’une émission obligataire de 700 millions d’euros

L’équipementier automobile a annoncé le succès de son émission obligataire lancée le 14 mars 2016. La filiale du constructeur PSA Peugeot Citroën a placé 700 millions d’euros d’obligations senior qui arriveront à échéance en 2023. Le coupon de ces titres de créances s’élève à 3,625%. Le cours de Bourse de Faurecia lâche 1,64%, à 33,05 euros.