Bourse : le CAC 40 revient dans le vert, Crédit Agricole SA recherché


La Bourse de Paris profite de l'optimisme des investisseurs à la veille de la réunion de la Banque centrale européenne (BCE), à l'occasion de laquelle de nouvelles mesures de soutien pourraient être annoncées. Les valeurs financières, à l'image de Crédit Agricole SA, sont particulièrement convoitées. Le CAC 40 gagne 0,49% à 4.425,65 points.

Le CAC 40 repart de l'avant à la veille de la réunion de la BCE

 

La valeur du 9 mars 2016 : Crédit Agricole

La « Banque verte » a dévoilé un plan stratégique à horizon 2019, qui doit lui permettre d’accroître d’environ 20% ses profits grâce notamment à un plan d’économies et des synergies internes. L’établissement bancaire et sa filiale cotée Casa se fixent respectivement un objectif de 7,2 et 4,2 milliards d’euros de bénéfice net part du groupe en 2019, contre 6,04 et 3,52 milliards en 2015.

La société a prévu d’investir un total de 7,7 milliards d’euros sur la durée du plan pour se développer, améliorer son efficacité opérationnelle et financer sa digitalisation. La valeur Crédit Agricole SA s’adjuge 1,18%, à 9,92 euros.

Casino : des résultats annuels en repli

Le distributeur stéphanois a réalisé 46,15 milliards d’euros de ventes annuelles au titre de l’exercice 2015, en hausse de 1,6% à taux de change constants. Le résultat opérationnel courant chute en revanche de 35,2%, pour s’établir à 1,45 milliard d’euros.

Les performances de la société ont notamment été affectées par les baisses de prix dans ses hypermarchés Géant et dans son enseigne discount Leader Price, ainsi que par les difficultés rencontrées par sa filiale de produits électroniques au Brésil, Via Varejo. Casino affiche en outre une perte nette part du groupe de 43 millions d’euros, contre un bénéfice de 251 millions d’euros en 2014. Le titre recule de 1,21%, à 47,10 euros.

Veolia : émission d’obligations d’un montant de 700 millions d’euros

Le spécialiste de la gestion de l’eau et des déchets a lancé une émission d’obligations à option de conversion et/ou d’échange en actions nouvelles et/ou existantes (Oceanes), à échéance mars 2021. Cette opération doit s’effectuer par placement privé, sans droit préférentiel de souscription. Elle représente un montant nominal d’environ 700 millions d’euros. Le cours de l’action cède 0,66%, à 20,22 euros.

Orange pourrait se rapprocher de Telecom Italia

L’opérateur français envisagerait un rapprochement avec Telecom Italia si Vincent Bolloré le lui demandait, a déclaré le PDG de la société Stéphane Richard, rapporte Reuters. Le patron du groupe Bolloré préside le conseil de surveillance de Vivendi, premier actionnaire de l’opérateur italien avec une participation de 23,8%. Le titre Orange engrange 1,49%, à 15,96 euros.

Valeo confirme le rachat de l’allemand Peiker

L’équipementier automobile a confirmé le rachat de l’entreprise allemande Peiker annoncé le 21 décembre 2015, après avoir reçu l’aval des autorités antitrust. La reprise de cet expert de la connectivité, qui devrait publier un chiffre d’affaires d’environ 325 millions d’euros pour 2015, aura un effet positif sur les résultats de Valeo à partir de 2016, précise la direction dans un communiqué. Le cours de Bourse grimpe de 0,23%, à 132,60 euros.