Bourse : le CAC 40 s’enfonce dans le rouge, Renault dévisse


La Bourse de Paris n'en finit plus de chuter, sous l'influence de trois facteurs : les craintes sur la Chine, la remontée de l'euro et les cours du pétrole en forte baisse. Le CAC 40 lâche ainsi 1,84%, pour clôturer la semaine à seulement 4.549,56 points.  

La valeur Renault finit dernière du CAC 40

La valeur du 11 décembre 2015 : Renault

Le conseil d’administration de la marque au losange a approuvé à l’unanimité les accords destinés à mettre un terme à son conflit avec l’Etat au sujet de l’alliance avec le japonais Nissan. Le constructeur automobile français conserve le régime de droits de vote double, mais l’exécutif a accepté de limiter son influence avec le plafonnement de ses droits à 17,9% et jusqu’à 20% en cas de participation particulièrement élevée à l’assemblée générale.

En revanche, pour les sujets stratégiques comme une fusion, l’Etat devrait conserver une minorité de blocage, avec 28% des droits de vote. Il s’engage en outre à revendre les 4,7% du capital de Renault acquis en avril, pour redescendre à une participation de 15,01%. Le titre abandonne 5,28%, à 87,84 euros, et termine lanterne rouge du CAC 40.

Publicis perd le budget de L’Oréal en Amérique du Nord

L’agence de communication a perdu le budget du numéro un mondial des cosmétiques L’Oréal en Amérique du Nord, au profit de son concurrent britannique WPP, a rapporté le Financial Times sur son site internet. C’est un nouveau coup dur après la perte, il y a moins d’une semaine, de la majorité de ses contrats avec Procter & Gamble aux Etats-Unis ainsi que du budget de Coca-Cola. Le titre cède 2,15%, à 57,69 euros.

Elior voit son bénéfice net plus que doubler

La société de restauration collective a publié un chiffre d’affaires de 5,67 milliards d’euros pour le compte de son exercice 2014-2015, en croissance de 6,2% dont 3% en organique. L’activité de l’entreprise est notamment portée par l’international, avec des revenus en hausse de 3,8% à périmètre et taux de change constants. Le résultat net part du groupe a quant à lui plus que doublé pour atteindre 107 millions d’euros.

Elior compte proposer un dividende en progression de 60% à ses actionnaires, à 0,32 euro. La valeur grimpe de 2,04%, à 17,75 euros, et s’adjuge la première place de l’indice SBF 120.

Total a lancé la production de son projet Moho Phase 1b en République du Congo

Le pétrolier a annoncé le lancement de la production de son projet Moho Phase 1b, situé à 75 kilomètres au large de la République du Congo. Ce site doit avoir une capacité quotidienne de 40.000 barils de pétrole.

« Moho Phase 1b est notre neuvième démarrage depuis le début de l’année et contribuera à la forte croissance de notre production pour les années à venir », a déclaré dans un communiqué Arnaud Breuillac, directeur général de la branche « Exploration-Production » du groupe. Le titre lâche 2,97%, à 41,80 euros.

Eurofins Scientific renonce à placer un million d’actions nouvelles

Le laboratoire d’analyses a renoncé à placer un million d’actions nouvelles, invoquant de mauvaises conditions de marché. La société avait annoncé mercredi son intention d’effectuer ce placement, qui représente 6,5% de son capital. Cette levée de fonds devait notamment permettre de « répondre rapidement et efficacement à des opportunités stratégiques et créatrices de valeur ». Le cours de Bourse plonge de 9,68%, à 306,20 euros, et Eurofins finit dernier du SBF 120.