Bourse : le CAC 40 toujours dans le vert, Atos en tête du SBF 120


L'ouverture à la baisse des places boursières américaines et le repli sous les 50 dollars du baril de Brent ont quelque peu refroidi les investisseurs. La publication d'un bon chiffre sur la croissance de l'activité des services aux Etats-Unis est néanmoins venue les rassurer. Le CAC 40 parvient ainsi à clôturer la séance du 4 novembre 2015 en progression de 0,25%, à 4.948,29 points.  

La Bourse de Paris reste dans le vert

 

La valeur du 4 novembre 2015 : Atos

L’entreprise de services numériques a annoncé que son premier actionnaire, Siemens, s’était engagé à conserver ses parts dans la société pour une durée de cinq ans. Le groupe allemand a également vendu à Atos son activité de plateformes de communication et de collaboration Unify, pour un montant de 340 millions d’euros.

Par ailleurs, Worldline, détenu à 70% par Atos, a fait part de la fusion de ses activités de traitement des transactions de paiement avec celles du néerlandais Equens. La nouvelle entité créée sera contrôlée à 63,6% par Worldline.

Outre ces annonces, Atos a publié un chiffre d’affaires 2,71 milliards d’euros au troisième trimestre 2015, en hausse de 22,6% dont 0,5% en organique. Le titre bondit de 8,54%, à 79,14 euros, et caracole en tête de l’indice SBF 120.

Bouygues cède ses parts dans ALIS pour 111 millions d’euros

Le géant des BTP doit céder au fonds PGGM sa participation dans la société Autoroute de Liaison Seine Sarthe (ALIS), concessionnaire de la section Rouen-Alençon (125 km) de l’autoroute A28. Cette cession porte sur 33,17% du capital d’ALIS, détenus par trois filiales du groupe de construction, Bouygues Travaux Publics, DTP et Quille. Elle représente un montant total de 111 millions d’euros.

L’opération doit s’opérer en deux étapes : 23,17% du capital ont déjà été cédés le 28 septembre 2015, correspondant à 76 millions d’euros, et les 10% restants doivent être repris par PGGM en juin 2016 au plus tard, pour un montant de 35 millions d’euros. Le titre perd 0,71%, à 34,90 euros.

Scor : des résultats portés par la croissance des primes

Le réassureur a fait état d’une progression de 5,8% de ses primes sur les neuf premiers mois de l’exercice 2015, à taux de change constants. Elles atteignent ainsi près de 10 milliards d’euros. Le bénéfice net de l’entreprise ressort quant à lui à 492 millions d’euros, en hausse de 30,5%.

Son ratio combiné, mesurant le rapport entre le coût des sinistres et les primes des contrats de réassurance, s’élève à 90,8%. Il est en léger repli, de 0,8 point, par rapport au neuf premiers mois de 2014. Les catastrophes industrielles qui se sont produites sur la période ont donc eu un impact limité sur les résultats du groupe. Les explosions dans le port de Tianjin, en Chine, ont coûté à elles seules 32 millions d’euros au réassureur. Le cours de l’action cède 0,54%, à 33,95 euros.

Vicat : des ventes en baisse à neuf mois

Le cimentier a publié des revenus en baisse organique de 5,3% sur les neuf premiers mois de l’année, à 1,88 milliard d’euros. Rien qu’au troisième trimestre, ses ventes reculent de 3,7% à périmètre et taux de change constants, malgré une activité dynamique aux Etats-Unis et un chiffre d’affaires en progression en Asie, soutenu par l’Inde et la Turquie.

En France, le repli de l’activité est moins marqué au troisième trimestre qu’au premier semestre 2015. Vicat enregistre ainsi des revenus en diminution de 6,2%, contre une baisse de 9,6% à neuf mois. Le cours de Bourse lâche 2,53%, à 57,51 euros, et la valeur prend l’avant-dernière place du SBF 120.

Metropole TV : faible croissance de l’activité au troisième trimestre

La société audiovisuelle a vu son chiffre d’affaires consolidé s’améliorer de seulement 0,4% au troisième trimestre 2015, à 265,3 millions d’euros. Il recule à l’inverse de 0,4% à neuf mois, à 895,2 millions d’euros, malgré des revenus publicitaires en hausse de 1,9%, à 573,5 millions.

Les chaînes gratuites du groupe (M6, W9, 6ter) ont réalisé une part d’audience moyenne de 14,1%, en croissance de 0,6 point. La valeur abandonne 1,61%, à 17,38 euros.