Bourse : Nokia seul rescapé du CAC 40


 Les craintes de Brexit continuent de peser lourdement sur la Bourse de Paris et mettent à mal le secteur financier, en net repli. Les valeurs liées aux matières premières s'inscrivent également en forte baisse, à l'image de LafargeHolcim. Le CAC 40 lâche 1,85% à 4.227,02 points. Seul Nokia tire son épingle du jeu.

CAC 40 : LafargeHolcim et Nokia font le grand écart

La valeur du 13 juin 2016 : Nokia

L’équipementier télécoms finlandais a signé un accord-cadre d’un an avec China Mobile, afin d’accompagner l’entreprise asiatique dans sa transition vers une infrastructure réseau dans le cloud. Ce contrat, d’un montant de 1,36 milliard d’euros, est bienvenu face aux craintes de pertes de parts de marché pendant l’intégration du franco-américain Alcatel-Lucent, racheté en 2015. Le cours de l’action grimpe de 1,59%, à 5,06 euros. Nokia est la seule valeur du CAC 40 à figurer dans le vert.

LafargeHolcim prévoit de céder des actifs supplémentaires

Le cimentier franco-helvète envisagerait d’accroître la taille de son programme de cessions d’actifs, au-delà des 3,5 milliards de francs suisses prévus lors de la fusion des deux groupes, selon le Financial Times. La société souhaiterait vendre des activités dans neuf pays supplémentaires et se désengager totalement de certains d’entre eux. La valeur chute de 4,14%, à 36,89 euros, et finit lanterne rouge du CAC 40.

Accor : HNA dément négocier une prise de participation

Le conglomérat chinois HNA a démenti les rumeurs selon lesquelles il serait en discussions avec l’opérateur hôtelier français pour prendre une participation et l’aider à contrer la montée à son capital d’un autre groupe chinois, Jin Jiang Hôtels, déjà premier actionnaire de la société avec un peu plus de 15% du capital. HNA a précisé que de telles négociations n’avaient pas eu lieu et qu’elles n’étaient pas non plus prévues. Le titre Accor lâche 2,24%, à 36,86 euros.

Air France assure 80% de ses vols lundi et mardi

La compagnie aérienne a prévu d’assurer près de 80% de ses vols lundi et mardi, derniers jours d’une grève qui doit mobiliser 27% de ses pilotes, rapporte l’AFP. Ces prévisions sont similaires depuis le début du mouvement social, le samedi 11 juin. Les syndicats avaient appelé à cesser le travail pour défendre l’emploi et les conditions de rémunération. Le titre Air France – KLM recule de 2,14%, à 6,41 euros.

Schneider Electric aurait repris les discussions avec Aveva

Le fabricant de produits de gestion d’électricité a repris les discussions en vue de l’acquisition d’une participation majoritaire dans Aveva, selon Reuters. Les négociations entre l’industriel français et l’éditeur de logiciels d’ingénierie britannique avaient été abandonnées en décembre 2015. Le cours de Bourse de Schneider Electric cède 2,25%, à 53,99 euros.

Le point sur le marché avec notre partenaire IG