Bourse : Sanofi pénalisé par une décision de justice aux Etats-Unis

Partagez

Après avoir longtemps oscillé autour de l'équilibre, la Bourse de Paris clôture finalement dans le vert. Le CAC 40 prend seulement 0,18%, à 4.909,84 points. L'action Sanofi occupe la dernière place de l'indice.

Le CAC 40 grappille encore quelques points


La valeur du 6 janvier 2017 : Sanofi

Le laboratoire français et son partenaire américain Regeneron vont faire appel de la décision d'une juge fédérale, qui a interdit les ventes de l'anti-cholestérol Praluent commercialisé par les deux groupes pharmaceutiques aux Etats-Unis. La justice a répondu favorablement à la demande du concurrent Amgen qui les accuse de violation de brevets. Le titre Sanofi abandonne 2,02%, à 76,69 euros, et termine lanterne rouge du CAC 40.

Dassault Aviation : baisse des commandes reçues en 2016

L'avionneur tricolore a reçu 36 commandes de Rafale en 2016, suite à la signature d'un contrat avec l'Inde, contre 48 appareils commandés à parts égales par l'Egypte et le Qatar en 2015. Du côté des jets privés, les commandes ont également diminué, passant de 45 Falcon en 2015 à 33 en 2016. L'année dernière, 12 commandes de Falcon 5X ont également été annulées, après 20 annulations de Falcon Netjet en 2015.

« La faiblesse des prises de commandes est le reflet d'un marché de l'aviation d'affaires difficile », a commenté la direction dans un communiqué. Le titre lâche 1,83%, à 1.092,85 euros.

Areva : les réacteurs américains contenant des pièces du Creusot bientôt connus

Le spécialiste du nucléaire dévoilera la semaine prochaine les noms des réacteurs américains contenant des pièces forgées à l'usine du Creusot, en Saône-et-Loire, où des anomalies ont été détectées, a annoncé la Commission de réglementation nucléaire des Etats-Unis (NRC), rapporte Reuters.

Areva a par ailleurs finalisé la cession de sa participation dans Adwen, expert dans l'éolien en mer, à la société espagnole Gamesa. Le cours de l'action bondit de 4,78%, à 4,82 euros.

Engie devrait verser 300 millions d'euros au fisc luxembourgeois

L'énergéticien risque de devoir verser 300 millions d'euros en arriérés d'impôts au fisc luxembourgeois, selon Les Echos. Les pratiques fiscales du groupe, détenu à 33% par l'Etat français, lui aurait permis d'économiser l'équivalent de cette somme de 2009 à 2015, d'après des documents publiés par la Commission européenne consultés par le quotidien. La valeur recule de 0,12%, à 12,16 euros.

Gecina a signé un bail de 10 ans avec Renault pour un immeuble à Boulogne-Billancourt

La société foncière a signé un bail d'une durée de 10 ans avec Renault portant sur l'intégralité de l'immeuble « Le Cristallin », situé à Boulogne-Billancourt. Le bâtiment, qui offre une superficie de 11.600 m², sera mis à disposition du constructeur automobile à compter du 1er février 2017. Le titre grimpe de 1,47%, à 131,35 euros.

Vinci : ASF place une émission obligataire d'un milliard d'euros

L'entreprise de BTP et de concessions a annoncé le placement par sa filiale Autoroutes du Sud de la France (ASF) d'une émission obligataire d'un milliard d'euros, à échéance 2027, assortie d'un coupon de 1,25% par an. Cette opération est destinée à refinancer la dette d'ASF et permet d'en allonger la maturité. Le cours de Bourse engrange 0,91%, à 65,73 euros.

Le point sur le marché avec notre partenaire IG

 

Réseaux Sociaux