Bourse : Vallourec et le CAC 40 dégringolent, Casino rebondit


Le recul du cours du baril de Brent, combiné à des statistiques économiques décevantes aux Etats-Unis, fait chuter la Bourse de Paris et le secteur pétrolier. Le CAC 40 s'enfonce dans le rouge, de 2,38%, pour clôturer à seulement 4.210,16 points. L'ensemble des valeurs de l'indice s'affiche en repli.  

La Bourse de Paris s'enfonce un peu plus dans le rouge

 

La valeur du 15 janvier 2016 : Vallourec

Le fabricant de tubes sans soudure à destination de l’industrie et du secteur énergétique va revoir et durcir son plan de restructuration, selon Le Figaro. Avec la chute des cours du brut, la situation de l’entreprise, qui fournit notamment des opérateurs pétroliers et gaziers, s’est « considérablement dégradée », écrit le quotidien.

Le groupe avait déjà annoncé en avril dernier 2.000 suppressions de postes d’ici 2017, dont 900 en France. De nouvelles mesures plus radicales pourraient être communiquées d’ici un mois et la présentation des comptes annuels le 18 février. La valeur plonge de 12,77%, à 5,47 euros, et finit lanterne rouge du SBF 120.

Renault ne fraude pas mais dépasse les normes de pollution

La ministre de l’Ecologie Ségolène Royal a précisé que les tests de pollution réalisés en France, à la suite du scandale Volkswagen, par une commission indépendante ont montré un non-respect des normes chez le constructeur automobile et plusieurs marques étrangères, mais pas de logiciel de fraude.

Le dernier Espace de la marque au losange serait notamment mis en cause, avec « des dépassements de cinq à dix fois supérieurs aux normes CO2 et oxyde d’azote », rapporte France Info. Le cours de l’action continue de chuter et recule de 3,37%, à 75,13 euros.

EDF compte supprimer au moins 4.000 postes sur trois ans

L’opérateur public entend supprimer 4.000 postes au minimum entre 2016 et 2018, soit 5,8% de ses effectifs, a appris l’AFP de sources syndicales. Cette diminution du nombre de salariés sur trois ans ne doit pas entraîner de licenciement. Les suppressions envisagées représentent plus du double des réductions d’effectifs initialement annoncées par l’électricien. La valeur lâche 1,58%, à 11,87 euros.

Carrefour : des ventes annuelles en croissance

L’enseigne d’hypermarchés a publié un chiffre d’affaires en croissance organique de 2,4% pour le compte du quatrième trimestre 2015. Sur l’ensemble de l’exercice, ses ventes atteignent 86,29 milliards d’euros, en progression de 2,7% en données publiées et en hausse de 3% à périmètre et taux de change constants. La direction confirme que le résultat opérationnel sera en ligne avec les 2,45 milliards d’euros attendus. Le titre cède 1,38%, à 24,62 euros.

Casino pourrait trouver un repreneur pour sa filiale thaïlandaise

Le cours de Bourse du distributeur stéphanois rebondit, alors qu’il a indiqué avoir reçu des « expressions d’intérêt » pour sa filiale Big C, une enseigne de commerce cotée en Thaïlande. La direction prévoit de céder cet actif, ce qui permettrait d’apaiser les craintes concernant le bilan de la société et sa capacité à résorber sa dette. Le titre grimpe de 4,84%, à 40,04 euros, et fait partie des rares valeurs en progression au sein du SBF 120, dont il prend la tête.

Orange : accord définitif au Royaume-Uni pour la cession de EE

Les autorités de la concurrence britanniques ont donné leur accord définitif au rachat par BT de l’opérateur mobile EE, que le groupe français co-détient avec Deutsche Telekom. Cette transaction doit permettre à Orange de recevoir une participation de 4% dans l’entité combiné BT/EE, ainsi qu’environ 3,4 milliards de livres en cash, soit 4,5 milliards d’euros. Le cours de Bourse de l’ex-France Telecom perd 0,77%, à 15,37 euros.