CAC 40 : Alcatel-Lucent revient, STMicroelectronics sort


L'équipementier télécoms Alcatel-Lucent va retrouver l'indice regroupant les plus grandes capitalisations boursières françaises. Il remplacera le fabricant de semi-conducteurs STMicroelectronics le 23 décembre 2013.

Cours de Bourse

Un an après son éviction du CAC 40, Alcatel-Lucent retrouve sa place dans l’indice phare de Paris. Le Conseil scientifique des indices de l’opérateur boursier NYSE Euronext a annoncé jeudi 5 décembre 2013 la réintégration de la valeur de l’équipementier télécom franco-américain dans les 40 plus grandes capitalisations boursières françaises. Le fabricant de semi-conducteurs STMicroelectronics fait le chemin inverse et sort de l’indice pour être intégré au CAC Next 20, l’antichambre du CAC 40.

Depuis le début de l’année 2013, le cours d’Alcatel-Lucent a explosé de 245% à 3,29 euros à l’ouverture de la Bourse le 6 décembre, pour une valorisation boursière d’environ 7,7 milliards d’euros. Au troisième trimestre 2013, le chiffre d’affaires du groupe a cru de 7% sur un an, à 3,668 milliards d’euros tandis que le résultat d’exploitation sur les neuf premiers mois de l’année a grimpé de 360 millions d’euros, sous l’effet notamment de la mise en place du plan « Shift ». Celui-ci prévoit la transformation des activités d’Alcatel pour devenir un « spécialiste industriel des Réseaux IP et de l’Accès Très Haut-Débit mobile et fixe » d’ici 2015, via un recentrage des dépenses en recherche et développement, la baisse de ses coûts fixes d’un milliard d’euros ou encore la vente d’actifs, pour un montant minimum d’un milliard d’euros sur la période 2013-2015.

Inversement, le titre du fabricant de semi-conducteurs STMicroelectronics va être rétrogradé du fait de performances boursières décevantes. Depuis le début de l’année, la valeur n’a gagné que 5% en 2013 alors que le CAC 40 a gagné plus de 13% dans le même temps. La valorisation du groupe n’atteint ainsi que 5,1 milliards d’euros à l’ouverture du 6 décembre.

« Les décisions actées aujourd’hui prendront effet à compter de la séance de Bourse du lundi 23 décembre 2013 », précise le Conseil scientifique des indices.