CAC 40 : Essilor et Valeo font le grand écart


La Bourse de Paris stagne, après l'ouverture en baisse de Wall Street. Le CAC 40 s'affiche en très léger repli, de 0,09%, à 4.536,07 points. L'action Valeo s'inscrit en tête de l'indice, tandis que la valeur Essilor ferme la marche.

La Bourse de Paris repart dans le rouge

La valeur du 21 octobre 2016 : Essilor

Le numéro un mondial de l’optique ophtalmologique a publié un chiffre d’affaires de 1,72 milliard d’euros au troisième trimestre 2016, en hausse de 6,4%, dont 3,2% en base homogène. Pénalisées par le ralentissement de l’activité aux Etats-Unis, les ventes sont légèrement inférieures au consensus des analystes, selon Reuters.

Conséquence, la direction se montre prudente et espère obtenir des résultats « aussi proches que possible de ses objectifs annuels », qui comprennent notamment une croissance du chiffre d’affaires supérieure à 8% hors effet de change. Le titre chute de 5,58%, à 104,90 euros, et termine dernier du CAC 40.

Valeo voit ses ventes s’accélérer au troisième trimestre

L’équipementier automobile a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 3,99 milliards d’euros au troisième trimestre, en progression de 16%, dont 12% à périmètre et taux de change constants.

Sur la base d’une augmentation de la production automobile mondiale en 2016, la direction a revu à la hausse son objectif annuel de marge opérationnelle à environ 8% des revenus du groupe. Elle confirme, en outre, son objectif de « forte croissance » des ventes, y compris en Chine. Le cours de l’action grimpe de 2,96%, à 53,65 euros, et prend la deuxième place du CAC 40.

EDF : le gouvernement pourrait renoncer à un prix plancher du carbone

Le gouvernement voudrait étaler dans le temps la fin programmée des centrales à charbon en considération de diverses contraintes sociales et juridiques, a déclaré à l’Assemblée nationale Christian Eckert, le secrétaire d’Etat au Budget, rapporte Reuters. Dans le cadre de la prochaine loi de finances rectificative, il pourrait renoncer à mettre en place un prix plancher du carbone pour la production d’électricité au charbon, selon Les Echos. Le titre de l’opérateur public EDF lâche 1,76%, à 10,06 euros.

Technicolor ne convainc pas malgré des revenus en hausse

L’expert des technologies vidéo numériques a vu ses revenus bondir de 29,3% au troisième trimestre 2016, à 1,14 milliard d’euros. Ce résultat est néanmoins inférieur aux attentes des analystes, souligne le journal Les Echos. Sur les neuf premiers mois de l’année, le chiffre d’affaires de la société a progressé de 42,3%, à 3,56 milliards d’euros. La direction a confirmé ses objectifs annuels. La valeur dégringole de 8,13%, à 5,32 euros, pour finir lanterne rouge de l’indice SBF 120.

Boiron affiche un chiffre d’affaires en baisse

Le laboratoire homéopathique a fait part de revenus en repli de 5,1% au troisième trimestre 2016, à 159,41 millions d’euros, avec des ventes « en diminution sensible » en Russie et, « dans une moindre mesure », en Espagne et en République Tchèque. La direction précise que le niveau d’activité et de rentabilité en 2016 vont dépendre de la pathologie saisonnière du quatrième trimestre. Le cours de Bourse dévisse de 6,65%, à 84,48 euros.

Le point sur le marché avec notre partenaire IG