CAC 40 : l’action Peugeot accélère grâce aux ventes annuelles

Partagez

La Bourse de Paris stagne à nouveau, alors que la première conférence de presse de Donald Trump depuis son élection est en cours aux Etats-Unis. Le CAC 40 prend seulement 0,01%, à 4.888,71 points. Les actions Peugeot et Engie font le grand écart au sein de l'indice.

La Bourse de Paris continue de stagner


La valeur du 11 janvier 2017 : Peugeot

Pour la troisième année d'affilée, le constructeur automobile PSA (Peugeot, Citroën, DS) a fait part d'une progression de ses ventes, qui ont augmenté de 5,8% en 2016, à 3,15 millions de véhicules.

Le groupe a notamment bénéficié de la hausse de 3,56% de ses immatriculations en Europe et d'une belle performance en Iran, ce qui a permis de contrebalancer les difficultés persistantes de la société en Chine. La zone « Chine et Asie du Sud Est » accuse un repli de 15,98% des ventes par rapport à 2015. Le titre Peugeot grimpe de 3,38%, à 17,27 euros, et prend la tête du CAC 40.

Engie : l'Etat français a vendu 4,1% du capital

L'Etat français a cédé 4,1% du capital de l'énergéticien, soit 100 millions d'actions au prix de 11,40 euros l'unité. Les titres vendus ont été placés en totalité auprès d'investisseurs institutionnels. Cette opération représente un montant total de 1,14 milliard d'euros. L'Etat reste le premier actionnaire de la société, via l'Agence des participations de l'Etat, avec 28,7% du capital et 32,6% des droits de vote. La valeur Engie chute de 2,98%, à 11,58 euros, et finit lanterne rouge du CAC 40.

Airbus a reçu plus de commandes nettes que Boeing en 2016

Grâce à un coup d'accélérateur en fin d'année, l'avionneur européen a vu ses commandes nettes décoller à 731 appareils en 2016. Il devance ainsi sur la ligne d'arrivée son rival américain Boeing, qui totalise 668 commandes en écartant les annulations passées par les compagnies aériennes.

Le responsable commercial d'Airbus, John Leahy, table sur plus de 700 livraisons d'avions en 2017, mais également sur un ralentissement des commandes, rapporte Reuters. Le cours de Bourse du constructeur aéronautique gagne 0,40%, à 65,46 euros.

Bouygues construira les bâtiments abritant les deux EPR d'Hinkley Point

La société de BTP s'est vu confier par l'électricien EDF la construction des bâtiments qui abriteront les deux réacteurs nucléaires de type EPR sur le site d'Hinkley Point C, au sud du Royaume-Uni. Ce contrat, en regroupement avec l'entreprise britannique Laing O'Rourke, représente un montant de 1,7 milliard d'euros pour la part revenant à Bouygues. Le cours de l'action s'adjuge 1,03%, à 34,22 euros.

Imerys place 600 millions d'euros d'obligations

Le spécialiste de l'extraction et de la transformation de minéraux a réalisé le placement d'une émission obligataire de 600 millions d'euros, arrivant à échéance dans 10 ans. Les titres émis sont assortis d'un coupon annuel de 1,50%. « Cette offre, sursouscrite près de trois fois, a été très bien accueillie par une base diversifiée d'investisseurs internationaux », a précisé la direction d'Imerys. Le cours de Bourse engrange 1,39%, à 73,15 euros.

 Le point sur le marché avec notre partenaire IG

 

Réseaux Sociaux