CAC 40 : l’action Peugeot en pole position


 La Bourse de Paris profite de bons résultats d'entreprises pour s'inscrire de nouveau dans le vert. Le CAC 40 engrange 1,19%, à 4.446,96 points. Les actions Peugeot et LVMH prennent les deux premières places de l'indice.

La Bourse de Paris poursuit dans le vert

La valeur du 27 juillet 2016 : PSA

En dépit d’un chiffre d’affaires de 27,78 milliards d’euros au premier semestre 2016, en repli de 0,9% mais en hausse de 2,4% à taux de change constants, le constructeur automobile a vu son bénéfice net part du groupe fortement progresser pour atteindre 1,21 milliard d’euros, contre 571 millions un an auparavant. Un record de rentabilité attribué essentiellement à son plan stratégique « Push to Pass ».

PSA a par ailleurs indiqué entrer au capital d’Autobutler, une plateforme spécialisée dans la réalisation de devis en ligne pour des travaux d’entretien et de réparation de son véhicule. Le constructeur a pris une participation majoritaire, mais l’entreprise, créée en 2010 et déjà implantée dans quatre pays européens, est censée rester indépendante. Le titre Peugeot engrange 9,25%, à 13,64 euros, et prend la tête du CAC 40.

LVMH affiche des ventes en progression

Le leader mondial des produits de luxe a amélioré ses ventes de 3% au premier semestre, à 17,19 milliards d’euros, grâce notamment aux bonnes performances de ses vins et spiritueux, ainsi que de ses parfums et cosmétiques. La société est parvenue à stabiliser son résultat opérationnel courant, à 2,96 milliards d’euros, malgré un environnement difficile. Le cours de l’action bondit de 7,48%, à 154,45 euros, et LVMH finit deuxième du CAC 40.

Airbus fait mieux qu’attendu au deuxième trimestre

L’avionneur européen a fait part d’un chiffre d’affaires de 16,57 milliards d’euros au deuxième trimestre, en baisse de 1% mais néanmoins supérieur aux attentes. Sur l’ensemble du premier semestre, ses revenus atteignent 28,76 milliards d’euros, en très léger repli par rapport aux six premiers mois de l’exercice 2015.

Le constructeur aéronautique a passé sur la période 1,4 milliard d’euros de charges liées aux problèmes rencontrés par l’avion de transport militaire A400M et à son nouveau long-courrier A350. La direction confirme ses objectifs financiers annuels. La valeur décolle de 4,45%, à 54 euros.

Ingenico signe un premier semestre moins bon que prévu

Le spécialiste des solutions de paiements a enregistré des revenus en progression de 7% au premier semestre 2016, à 1,13 milliard d’euros. En données comparables, ils ressortent en hausse de 12%. Ces résultats sont toutefois moins bons qu’espéré en raison d’un fort ralentissement de l’activité au Brésil.

La région Amérique latine s’affiche ainsi en repli de 37% en données publiées au deuxième trimestre et recule de 28% sur les six premiers mois de l’année. Le cours de Bourse plonge de 9,18%, à 99,77 euros, et Ingenico finit lanterne rouge de l’indice SBF 120.

Atos revoit tous ses objectifs annuels à la hausse

L’entreprise de services numériques a relevé tous ses objectifs financiers pour 2016 et vise désormais un chiffre d’affaires en croissance organique de 1,5 à 2%, contre 0,4% précédemment, ainsi qu’une marge opérationnelle représentant 9,2 et 9,5% de ses revenus, au lieu de 9 à 9,5% auparavant.

Au premier semestre, ses revenus ont augmenté de 1,7% à périmètre et taux de change constants, à 5,7 milliards d’euros, et la marge opérationnelle s’est élevée à 7,8% du chiffre d’affaires. Le titre s’envole de 8,54%, à 85,90 euros, et se hisse à la quatrième place du SBF 120.

Le point sur le marché avec notre partenaire IG