Carrefour Banque : les actions à risque maîtrisé comme alternative au fonds euros

Partagez

L'assurance vie Carrefour Horizons est temporairement dotée d'un nouveau fonds investi sur des actions européennes plus vertueuses que la moyenne, bénéficiant d'une protection partielle du capital à 5 ans. La vocation du fonds : s'exposer à la Bourse sans prendre de risques démesurés en vue de doper la performance globale du contrat.

Carrefour Valeurs Humaines 2021

 

Carrefour place la diversification en tête de gondole de son offre d'épargne. Sa filiale Carrefour Banque propose, jusqu'au 22 avril 2016, le fonds commun de placement (FCP) Carrefour Valeurs Humaines 2021 dans ses 212 agences et par téléphone dans le cadre du contrat d'assurance vie Carrefour Horizons. Une première « depuis une dizaine d'années », précise Frédéric Mazurier, directeur général délégué de Carrefour Banque.

Troisième voie

Ses clients ont habituellement un choix limité au fonds euros, géré par Axa France, qui a servi un rendement plus qu'honorable de 2,80% au titre de 2015, et Carrefour Sélection, un support financier diversifié à connotation dynamique (investi aux deux tiers en actions, NDLR). Une troisième solution est donc disponible temporairement.

Le timing de cette offre ne doit rien au hasard. Elle intervient à un moment où la rémunération versée aux épargnants devient de moins en moins attractive sur les fonds euros et après une sévère correction sur les marchés financiers, le CAC 40 ayant perdu entre 15 et 20% depuis ses plus hauts de 2015. « Notre souhait est d'élargir notre offre d'assurance vie en positionnant un produit qui offre un rendement attractif, davantage que celui du fonds en euros, mais également protégé en capital à son échéance, ce que ne sont pas, par définition, les unités de compte », expose Frédéric Mazurier.

Exposition aux actions ajustée au fil de l'eau

Précisément, Carrefour Valeurs Humaines 2021 est un FCP à capital protégé à 90% au terme de 5 ans, dont la gestion est confiée à BNP Paribas Investment Partners (BNPP IP), qui gère déjà le fonds Carrefour Sélection. Ce support est un moyen de capter une partie de la performance des marchés actions sans prendre de risques excessifs, avec un classement au deuxième échelon sur une échelle de risque de 1 à 7. « Nous pouvons affaler les voiles en cas de tempête », abonde Mario Petrachi, directeur de la distribution externe France de BNPP IP.

Les gestionnaires revendiquent en effet deux couches de gestion active : la sélection de titres d'une part, avec une composition du fonds revue selon une périodicité mensuelle, et l'exposition du fonds aux actions d'autre part, qui peut en théorie varier entre 0 et 100%, ajustée au jour le jour. En pratique, le fonds « sera plus ou moins investi dans les actions, aux alentours de 40 à 50% en moyenne », précise Mario Petrachi. BNPP IP estime ainsi être en mesure de limiter le risque de perte au terme à 10% du capital investi même en cas de baisse de 25% à 30% sur les marchés boursiers.

Critères extra-financiers

En lançant ce support, Carrefour Banque n'a pas seulement voulu donner à ses clients l'opportunité de bénéficier du potentiel de performance des actions européennes. L'établissement financier du groupe de grande distribution entend aussi attirer les épargnants désireux de donner du sens à leur épargne. Les actions sélectionnées devront donc répondre à des critères extra-financiers de type ESG (environnement, social, gouvernance).

Pour ce faire, BNPP IP utilise la même équipe et la même batterie d'analyses que celles à l'œuvre sur le fonds « PEAble » BNP Paribas Développement Humain, géré par ailleurs par la société de gestion et noté quatre étoiles (sur cinq possibles) par Morningstar. Résultat, un univers d'investissement de 152 sociétés européennes, un portefeuille concentré de 40 à 50 titres autour de quatre thèmes : l'accès à alimentation, l'accès à la santé, les « défis du monde moderne » et un développement socio-économique durable.

Fonds dissous en cas de gain de 15% minimum au bout de 3 ans

A quel niveau de performances les souscripteurs potentiels peuvent-ils prétendre ? Au moins 5% par an à un horizon de 3 ans, espèrent ses promoteurs, le fonds pouvant être dissous s'il affiche un gain au moins égal à 15% à l'issue d'une période triennale arrêtée le 23 avril 2019. Pour attirer le chaland, Carrefour Banque propose ce fonds dès 100 euros, tant pour les actuels souscripteurs que les nouveaux clients, sans frais sur versements.

Les détenteurs d'un contrat Carrefour Horizons pourront également procéder à un arbitrage gratuit s'ils veulent réorienter une partie de leur épargne sur ce support. Pour maximiser leurs chances de percevoir une plus-value, les investisseurs intéressés ont tout intérêt à attendre la fin de la période de souscription pour s'assurer que le point d'entrée sur le fonds intervient à un moment propice, avec des niveaux de valorisation raisonnables.

 

Réseaux Sociaux