Crowdfunding : Fundtruck, le food truck à la sauce financement de start-up

Partagez

Sowefund, plateforme de financement participatif en capital de jeunes entreprises, fait tourner depuis 2015 un food truck un peu à part dans les rues de Paris. Objectif de l’édition 2016 du Fundtruck : permettre à des start-up de promouvoir leur projet devant un public mixte de particuliers et d'investisseurs aguerris.

Le fundtruck lancé par sowefund

 

Quand le crowdfunding s'inspire du food truck pour se faire connaître, cela donne... le Fundtruck ! Mais pourquoi faire un rouler un camion à Paris quand on n'a pas de hamburgers ni de bagels à vendre ? L'idée de Sowefund, plateforme de financement participatif dédiée à l'investissement au capital de start-up, est de donner l'occasion à une sélection de jeunes entrepreneurs d'aller à la rencontre des grands investisseurs français, des stars de l'entreprenariat et du grand public. De « pitcher » comme on dit dans l'univers de l'amorçage, dans des conditions plus sympathiques qu'entre quatre murs, les yeux dans les yeux, en costard-cravate.

Concours pour start-up en recherche de financement

« La vocation de Sowefund est de permettre à tout un chacun d'investir au capital de jeunes entreprises dans les mêmes conditions que nos partenaires investisseurs qui sont des acteurs traditionnels du financement des entreprises, explique Benjamin Wattinne, cofondateur et directeur général de Sowefund. Le Fundtruck nous permet de nous démarquer d'autres concours destinés aux start-up tout en restant totalement en phase avec notre volonté de démocratiser l'investissement en capital. »

Plus qu'un simple moyen de rencontrer la foule ou de potentiels actionnaires dans les rues de Paris, le Fundtruck est donc un concours pour start-up et PME, le premier sous la forme de roadshow au sens propre du terme à bord d'une camionnette Citroën vintage. A l'issue d'un appel à projets sur le site internet du Fundtruck, 20 jeunes entreprises françaises en quête de financement (entre 100.000 et 5 millions d'euros) sont sélectionnées chaque année pour y participer, dont quatre ou cinq par le grand public. « En 2015, nous avions reçu tout juste 150 candidatures et nous étions hyper hyper heureux car c'était la première édition. En 2016, nous avons reçu plus de 170 candidatures et cela en trois fois moins de temps : nous avons ouvert l'appel à projets sur un mois seulement, contre trois en 2015 », se réjouit le DG de Sowefund.

Des coachs comme Olivier Mathiot (Price Minister) en 2015 ou Agathe Molinar (Lemon Curve) en 2016

Les heureux élus circulent cinq par cinq à bord du Fundtruck sur différents parcours. Chaque participant dispose de 3 minutes pour « pitcher » son projet devant un parterre de professionnels du milieu (fonds d'investissement, business angels) et de simples passants. Une aubaine pour Julie Dautel, co-fondatrice de Zéphyr Solar, à la recherche d'argent frais pour développer sa start-up : « Le Fundtruck permet de se faire des contacts avec des business angels, des fonds ou des personnes qui peuvent financer à titre personnel sur des opérations de crowdfunding », explique cette participante de l'édition 2016.

« Entre chaque étape, les entrepreneurs bénéficient du coaching d'un mentor aguerri, qui a déjà réussi une ou plusieurs levée de fonds », détaille Benjamin Wattinne. Parmi ces mentors, Céline Lazorthes (Leetchi) et Olivier Mathiot (Price Minister) dans le cadre de la première édition en 2015, ou Agathe Molinar, fondatrice du site Lemon Curve (numéro 1 en France de la vente de lingerie féminine en ligne), en 2016. Le tout sans oublier l'esprit du Fundtruck qui fera aussi office... de foodtruck ! Snacks et rafraîchissements sont de la partie à chaque étape.

Aventure entrepreneuriale

Au terme des parcours, 4 start-up sont choisies pour « pitcher » devant un jury, lors d'une grande finale. Celle de cette année a eu lieu le 1er juillet pendant l'événement Viva Technology. Outre l'expérience engrangée pendant cette aventure entrepreneuriale, gagner le Fundtruck est une belle occasion de mettre en lumière sa start-up. La société Leka, qui développe un petit robot à destination des enfants autistes peut en témoigner : le vainqueur de l'édition 2015 a réussi à lever 500.000 euros quelques mois plus tard.

D'ailleurs, s'ils le veulent, les finalistes peuvent aussi mener une campagne de crowdfunding sur la plateforme Sowefund. Une façon de boucler la boucle du Fundtruck. L'édition 2017 est d'ores-et-déjà prévue par Benjamin Wattinne, avec une nouveauté au programme : le Fundtruck devrait sortir de Paris et prendre l'autoroute, pour visiter nos belles régions françaises.

Palmarès du Fundtruck

Lauréats 2016

Vainqueur :
Digifood (application de livraison à sa place lors d'un match ou d'un concert)

Finalistes :
Uraniom (création de son double en 3D photo-réaliste, pour jouer son propre rôle dans des jeux), Moods (transfert d'argent gratuit en Afrique), Wellcut (partage d'extraits vidéo)

Lauréats 2015

Vainqueur :
Leka (robot interactif et éducatif pour les enfants autistes, trisomiques ou polyhandicapés)

Finalistes :
Lunii (fabrique à histoires interactive pour les 3-7 ans), Optimiam (application anti-gaspillage alimentaire), Glowee (système de bioéclairage, sans électricité) et Orangerie de Paris (distributeur de jus d'orange en entreprise).

 

VIDEO - Reportage sur l'édition 2016 du Fundtruck

 

Réseaux Sociaux