Crowdfunding : les financements collectés ont presque triplé en 2013

Partagez

Crowdfunding : 2013, année du décollage

Les chiffres-clés du crowdfunding en France montrent une explosion des sommes collectées à 78,3 millions d'euros en 2013, un total 2,9 fois supérieur à celui de 2012. Le financement participatif en capital croît le plus vite, le prêt collecte la majorité de sommes et le don réunit 95% des contributeurs.

Les trois grandes familles du crowdfunding attirent chaque année une foule d'internautes plus nombreuse. En 2013, la finance participative a collecté 78,3 millions d'euros soit près de 3 fois plus que les montants levés en 2012 (27 millions d'euros) selon la 2ème édition du baromètre du crowdfunding réalisé par CompinnoV, l'organisateur du tour de France de la Finance Participative et l'association Financement Participatif France (FPF). FPF a recensé 330.966 contributeurs l'an dernier, portant à 651.000 le nombre de personnes ayant soutenu un projet sur une plateforme de crowdfunding depuis l'apparition des précurseurs dans l'Hexagone en 2006-2007.

 

Plus d'un milliard d'euros levés au Royaume-Uni

Avec un bond de 190% des contributions levées, le crowdfunding croît ainsi plus vite en France que dans le reste du monde. D'après une étude de Massolutions, les montants apportés via le financement participatif devraient avoir doublé entre 2012 et 2013 à 5,4 milliards de dollars (3,9 milliards d'euros). Mais l'industrie du crowdfunding en France est loin d'être aussi mature qu'aux Etats-Unis, marché précurseur et dominant avec 60% des sommes collectées sur la planète en 2012 (source PME Finance) et qu'au Royaume-Uni.

 

Le marché britannique écrase l'Europe avec une estimation de 940 millions de livres sterling récoltées en 2013 (1.100 millions d'euros), en hausse de 90% par rapport à 2012, d'après des statistiques rapportées par PME Finance. « L'absence de monopole bancaire sur les activité de crédit [outre-Manche] favorise l'essor de cette activité », relève l'économiste Chloé Magnier, qui a élaboré l'étude. Le marché est plus balbutiant en Allemagne et en Italie qu'en France. Comme dans tous les pays où les plateformes de crowdfunding opèrent, la dynamique à l'œuvre sur le marché français diffère d'une famille du financement participatif à l'autre. Le don, plus ancien et popularisé par My Major Company, est plus rassembleur ; le prêt est plus avancé dans son développement grâce à la locomotive Prêt d'Union ; l'Equity Crowdfunding, ou financement participatif en capital est le plus élitiste.

 

Equity Crowdfunding : le cap des 10 millions d'euros franchi

Les plateformes de prise de participation au capital de PME et de start-up ont été les plus choyées par l'assouplissement du cadre réglementaire du financement participatif présenté le 14 février 2014 par Fleur Pellerin. En attendant les retombées des mesures annoncées par la ministre en charge des PME et de l'Economie numérique, celles-ci ont plus que triplé (x3,3) leur collecte de capitaux en 2013, ce qui en fait le segment qui affiche la plus forte croissance en France. Les huit sites d'Equity Crowdfunding ou crowdequity en activité qui ont participé au baromètre ont rassemblé 10,3 millions d'euros l'an passé contre seulement 3,1 millions d'euros en 2012 et 950.000 euros en 2011. Des chiffres qui sous-estiment la réalité puisqu'ils ne tiennent pas compte des sommes levées par trois des principaux acteurs que sont Finance Utile, Happy Capital et SmartAngels, ce dernier ayant levé et investi 2,6 millions d'euros en 2013 à lui-seul. Une lacune qui n'enlève rien la réalité des faits : malgré un théâtre d'opérations jusqu'à présent confiné, le crowdequity est devenu plus qu'un mode de financement alternatif avec plus de 2.700 actionnaires l'an dernier contre moins de 900 en 2012.

Chiffres clés 2013 du crowdfunding en fonds propres :

- Fonds collectés : 10,33 M€ (3,12 M€ en 2012)
- Nombre d'investisseurs: 2.741 (874 en 2012)
- Ticket moyen : 3.769 € (3.570 € en 2012)

 

Prêts : plus de 60% des financements participatifs

Rémunérés ou solidaires, les prêts participatifs sont devenus en deux ans la principale forme de crowdfunding en France. 47,9 millions d'euros ont ainsi été réunis en 2013 soit 61% des sommes récoltées par des plateformes de financement participatif, contre 55% en 2012 et 24% en 2011. Cette collecte a plus que triplé (x3,2) entre 2012 et 2013. Dominé par Prêt d'Union qui se présente comme la première plateforme de crédit entre particuliers, ce secteur s'ouvre au prêt rémunéré à des entreprises. Après le lancement en novembre 2013 d'Unilend, opérateur sur le marché du prêt direct aux PME qui a déjà financé une dizaine de projets en trois mois, PrêtPME a prévu de débuter son activité au premier semestre 2014. Cette plateforme a été cofondée par Jean-Christophe Capelli, pionner du crowdfunding à la française et fondateur en 2008 de Friendsclear qui a dû déposer son bilan en 2013. Pour les responsables de FPF, l'intérêt porté à ce mode de financement ne doit rien au hasard : il tient à la lisibilité du mécanisme, le prêteur étant en prise directe avec l'emprunteur. Dans le cas du prêt rémunéré, le fait de recevoir des intérêts tous les mois n'est pas étranger au succès grandissant de la formule.

Chiffres clés 2013 pour le prêt participatif avec ou sans intérêts :

- Fonds collectés : 47,9 M€ (14,9 M€ en 2012)
- Nombre de prêteurs : 13.812 (11.438 en 2012)
- Contribution moyenne : 3.471 € (1.306 € en 2012)

 

Dons : 95% des contributeurs sont des donateurs

Sur 330. 966 internautes qui ont soutenu un projet en 2013 via une plateforme de crowdfunding, 314.413, soit 95% du total, sont des donateurs qui sont intervenus soit de façon purement désintéressée, soit moyennant une contrepartie en nature ou en argent (ou reward-based crowdfunding). Les montants donnés ont plus que doublé entre 2012 (9 millions d'euros) et 2013 (20 millions d'euros). Les sommes recueillies sont très modestes avec des contributions moyennes de 64 euros. Mais ce montant unitaire a grimpé de 31% en un an (49 euros en 2012).

Chiffres clés 2013 pour le crowdfunding sous forme de dons :

- Fonds collectés : 20 M€ (9 M€ en 2012)
- Nombre de contributeurs : 314.413 (183 329 en 2012)
- Don moyen : 64 € (49 € en 2012)

 

* Ces données, compilées auprès de 36 plateformes de crowdfunding en activité soit environ la moitié des opérateurs en France, représentent « 95% des fonds collectés » selon CompinnoV qui précise qu'une estimation de 3 millions d'euros a été prise en compte au titre des plateformes n'ayant pas répondu au baromètre.

 

A lire également sur le financement participatif
- Crowdfunding : le prêt entre particuliers, une vraie alternative aux banques ?


 

Réseaux Sociaux