Crowdfunding : les Français prêts à financer les TPE/PME

Partagez

Plus d'un Français sur deux se dit enclin à investir de l'argent pour financer les TPE et les PME à travers une plateforme de prêt rémunéré. Selon une étude de l'Institut Think, 75 milliards d'euros pourraient être prêtés aux petites entreprises grâce au crowdfunding.

Focus sur le prêt participatif aux entreprises


Le financement participatif continue de gagner en popularité. Près d'un Français sur deux (47%) affirme être disposé à passer par une plateforme de crowdfunding pour prêter aux petites et moyennes entreprises (PME) ou aux très petites entreprises (TPE). C'est un des principaux enseignements de l'enquête d'opinions « Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding » réalisée par l'Institut Think pour le Salon des entrepreneurs, la plateforme Lendopolis et l'Ordre des experts-comptables et diffusée mardi 27 janvier 2015. Sur les 1.016 particuliers de 18 ans et plus interrogés, 10% répondent être prêts à investir de l'argent de manière certaine et 37% des sondés estiment qu'ils pourraient « probablement » passer à l'acte. En extrapolant ces résultats à l'ensemble de la population majeure dans l'Hexagone, l'Institut Think estime à 24 millions le nombre de Français potentiellement intéressés par le crowdlending (traduire le prêt par la foule).

75 milliards d'euros pour les petites entreprises !

Egalement questionnés sur le montant qu'ils seraient prêts à affecter à cet investissement sur l'hypothèse d'un rendement compris entre 4 et 10%, les Français répondent présent et estiment pouvoir placer en moyenne 3.166 euros. Au total, le sondage évoque un montant total de 75 milliards d'euros potentiellement mobilisable pour assurer le financement des TPE/PME, « dont 16 milliards d'euros « certains » ».

En parallèle, parmi les 317 dirigeants d'entreprises interrogés, un tiers (33%) affirme également être intéressé par ce mode de financement, dont 15% répondent de manière certaine être prêts à financer le développement de leurs activités en faisant appel au crowdlending. Les besoins des TPE/PME liés au financement participatif se montant en moyenne à 106.302 euros, l'étude estime que ces quelque 800.000 entreprises pourraient demander jusqu'à 86 milliards d'euros aux particuliers, dont 38 milliards de manière certaine. Si ces chiffres sont indéniablement optimistes, force est de constater que le crowdfunding, dont l'activité en France a atteint 78,3 millions d'euros en 2013 tous modes de financement confondus (don, prêt, investissement en capital) a de beaux jours devant lui.


Sur le crowdfunding en France en 2015
Le prêt aux PME veut des avantages fiscaux
Lancement de Finsquare, plateforme de prêt aux PME locales
Le crowdfunding de plus en plus populaire en France

 

Réseaux Sociaux