Crowdfunding : une formation spécifique pour les professionnels


Les conseillers et intermédiaires en financement participatif (IFP) auront l’obligation de suivre une formation pour exercer leur métier. L’arrêté du 30 septembre 2014 relatif à la capacité professionnelle des intermédiaires en financement participatif définit leur programme minimal de formation. Publié au Journal Officiel du 1er octobre 2014, il complète l’ordonnance du 30 mai 2014 qui avait créé des statuts légaux de conseillers et d’intermédiaires.

 

Ces professionnels du crowdfunding devront donc acquérir un certain nombre de connaissances générales sur leurs conditions d’accès à l’exercice, sur le rôle des différentes autorités et instances (Autorité des marchés financiers, Autorité de contrôle prudentiel et de supervision…) ou encore sur les crédits et services de paiements. Ils auront également des cours spécifiques sur le financement participatif : caractéristiques économiques, cadre opérationnel, règles déontologiques et éthiques, etc.

 

A lire aussi :
Quelles obligations pour les plateformes de crowdfunding et les PME ?
Crowdfunding : « Un cadre juridique sécurisé » en France