Début d’année 2016 en trombe pour l’assurance vie


Les Français ont placé 2,7 milliards d'euros sur leurs contrats d'assurance vie en janvier 2016. Une forte collecte dans la lignée de l'année 2015, pendant laquelle les épargnants ont gonflé l'encours de leurs contrats de 24,6 milliards d'euros.    

L’assurance vie a attiré 2,7 milliards d’euros en janvier 2016

L’année 2016 démarre bien pour l’assurance vie. En janvier 2016, les souscripteurs d’un contrat d’assurance vie ont épargné 2,7 milliards d’euros sur ces produits selon les statistiques de l’Association française de l’assurance (AFA) dévoilées jeudi 25 février 2016. Cette performance, qui correspond à des cotisations de 11,7 milliards d’euros et des prestations (décès, rachats) limitées à 9 milliards d’euros, ne constitue pas une surprise. L’assurance vie a en effet collecté 24,6 milliards d’euros en 2015.

« L’encours des contrats d’assurance vie (provisions mathématiques + provisions pour participation aux bénéfices) s’élève à 1.578,9 milliards d’euros à fin janvier 2016 », explique l’AFA dans un communiqué.

Les Français restent donc attirés par le rendement de l’assurance vie, bien supérieur à la rémunération des produits à capital garanti, comme le Livret A (0,75% net) ou le plan d’épargne logement (PEL) et son taux abaissé à 1,5% brut (1,27% net de CSG-CRDS) le 1er février 2016. Surtout, comme l’an passé, ils continuent de miser sur les unités de compte (UC), les fonds risqués des contrats d’assurance vie, par essence non garantis mais présentant un potentiel de rendement supérieur. L’AFA chiffre d’ailleurs à 1,2 milliard d’euros la collecte nette sur ces supports, une performance en grande partie liée à la baisse continue de la rémunération des fonds euros, passée de 2,50 à 2,30% en 2015 selon l’Association française de l’assurance.