Dividendes des actions du CAC 40 : montant, calendrier, classement et historique


Les dividendes des entreprises du CAC 40 ont globalement baissé en 2020 dans le contexte de l’épidémie de Covid-19. Cependant, certaines comme Vivendi ou Teleperformance affichent une forte croissance des sommes distribuées aux actionnaires. Montant versé par action, calendrier de détachement et de mise en paiement, historique… Tout sur les dividendes du CAC 40.

Dividendes du CAC 40 : palmarès des meilleurs dividendes 2020

Le versement des dividendes 2020 des entreprises du CAC 40 a été bouleversé par l’épidémie de Covid-19. De nombreuses sociétés ont décidé de réduire leur dividende 2020 distribué au titre de l’exercice 2019, ou d’en suspendre ou annuler le versement cette année pour préserver leur trésorerie et/ou appliquer les consignes gouvernementales. Il en résulte le classement suivant, dressé selon le taux de rendement, du meilleur à l’absence de versement :

ValeurDividende par action en 2019Dividende par action en 2020Rendement 2020 (au 31/12) *Rendement 2020 (au 30/06) **
Sources : sociétés, relevé ToutSurMesFinances.com
* cours au 31/12/2019 ** cours au 30/06/2020
ACCOR1,05 €0 €0,0%0,0%
AIR LIQUIDE2,65 €2,70 €2,1%2,1%
AIRBUS GROUP (EX-EADS)1,65 €0 €0,0%0,0%
ARCELORMITTAL0,17 €0 €0,0%0,0%
ATOS1,70 €0 €0,0%0,0%
AXA1,34 €0,73 €2,9%3,9%
BNP PARIBAS3,02 €0 €0,0%0,0%
BOUYGUES1,70 €0 €0,0%0,0%
CAPGEMINI1,70 €1,35 €1,2%1,3%
CARREFOUR0,46 €0,23 €1,6%1,7%
CREDIT AGRICOLE SA0,69 €0 €0,0%0,0%
DANONE1,94 €2,10 €2,8%3,4%
DASSAULT SYSTEMES0,65 €0,70 €0,5%0,5%
ENGIE (EX GDF SUEZ)1,12 €0 €0,0%0,0%
ESSILORLUXOTTICA2,04 €0 €0,0%0,0%
HERMES INTERNATIONAL4,55 €4,55 €0,7%0,6%
KERING (EX-PPR)10,50 €8,00 €1,4%1,7%
LEGRAND1,34 €1,34 €1,8%2,0%
L'OREAL3,85 €3,85 €1,5%1,3%
LVMH6,00 €4,80 €1,2%1,2%
MICHELIN3,70 €2,00 €1,8%2,2%
ORANGE0,70 €0,50 €3,8%4,7%
PERNOD RICARD3,12 €1,18 €0,7%0,8%
PSA GROUPE (EX-PEUGEOT)0,78 €0 €0,0%0,0%
PUBLICIS2,12 €1,15 €2,8%4,0%
RENAULT3,55 €0 €0,0%0,0%
SAFRAN1,82 €0 €0,0%0,0%
SAINT-GOBAIN1,33 €0 €0,0%0,0%
SANOFI3,07 €3,15 €3,5%3,5%
SCHNEIDER ELECTRIC2,35 €2,55 €2,8%2,6%
SOCIETE GENERALE2,20 €0 €0,0%0,0%
STMICROELECTRONICS0,21 €0,15 €0,6%0,6%
TELEPERFORMANCE1,90 €2,40 €1,1%1,1%
THALES2,08 €0,60 €0,6%0,8%
TOTAL2,56 €2,68 €5,4%7,9%
UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD10,80 €5,40 €3,8%10,8%
VEOLIA ENVIRONNEMENT0,92 €0,50 €2,1%2,5%
VINCI2,67 €2,04 €2,1%2,5%
VIVENDI0,50 €0,60 €2,3%2,6%
WORLDLINE0 €0 €0,0%0,0%

Dans le tableau ci-dessus :

  • le dividende 2020 correspond au dividende distribué en 2020 au titre de l’exercice 2019
  • le dividende 2019 correspond au dividende distribué en 2019 au titre de l’exercice 2018

Les dividendes présentés dans ce tableau se rapportent à l’année au cours de laquelle ils sont distribués. Les dividendes majorés (y compris prime de fidélité des actionnaires au nominatif) ne sont pas pris en compte.

Pour ArcelorMittal et STMicroelectronics, le dividende, versé en dollars, a été converti en euros sur la base de la parité dollar/euro au 31/12/2019 (parité officielle Banque de France).

Pour Pernod-Ricard, le dividende mentionné correspond à l’acompte sur dividende (1,18 euro versé en juillet 2020).

Calendrier de versement 2020 des dividendes du CAC 40

Les dates de détachement et de distribution du dividende au sein du CAC 40 sont les suivantes :

Titre du CAC 40Dividende ou soldeAcompte(s)
Sources : sociétés, relevé ToutSurMesFinances.com
Date de détachementDate de mise en paiementMontant par actionDate de détachementDate de mise en paiementMontant
ACCOR
AIR LIQUIDE11 mai 202013 mai 20202,70 €
AIRBUS GROUP (EX-EADS)
ARCELORMITTAL
ATOS
AXA7 juillet 20209 juillet 20200,73 €
BNP PARIBAS
BOUYGUES
CAPGEMINI3 juin 20205 juin 20201,35 €
CARREFOUR8 juin 202029 juin 20200,23 €
CREDIT AGRICOLE
DANONE14 juillet 202016 juillet 20202,10 €
DASSAULT SYSTEMES28 mai 20202 juin 20200,70 €
ENGIE (EX GDF SUEZ)
ESSILORLUXOTTICA
HERMES INTERNATIONAL28 avril 202030 avril 20203,05 €5 mars 20201,50 €
KERING (EX-PPR)23 juin 202025 juin 20204,50 €16 janvier 20203,50 €
LEGRAND1er juin 20203 juin 20201,34 €
L'OREAL3 juillet 20207 juillet 20203,85 €
LVMH7 juillet 20209 juillet 20202,60 €10 décembre 20192,20 €
MICHELIN1er juillet 20203 juillet 20202,00 €
ORANGE2 juin 20204 juin 20200,20 €4 décembre 20190,30 €
PERNOD RICARD8 juillet 202010 juillet 20201,18 €
PSA GROUPE (EX-PEUGEOT)
PUBLICIS7 septembre 202028 septembre 20201,15 €
RENAULT
SAFRAN
SAINT-GOBAIN
SANOFI4 mai 20206 mai 20203,15 €
SCHNEIDER ELECTRIC5 mai 20207 mai 20202,55 €
SOCIETE GENERALE
STMICROELECTRONICS22 juin 2020

21 septembre 2020
14 décembre 2020

22 mars 2021
24 juin 2020
23 septembre 2020
16 décembre 2020
24 mars 2021
0,042 US$
0,042 US$

0,042 US$

0,042 US$
TELEPERFORMANCE2 juillet 20206 juillet 20202,40 €
THALES3 décembre 20195 décembre 20190,60 €
TOTAL29 juin 202016 juillet 20200,68 €25 septembre 2020
4 janvier 2021
25 mars 2021
24 juin 2021
2 octobre 20200,66 €


0,66 €

0,66 €

0,66 €
UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD24 mars 202026 mars 20205,40 €
VEOLIA ENVIRONNEMENT12 mai 202014 mai 20200,50 €
VINCI23 juin 202016 juillet 20201,25 €
VIVENDI21 avril 202023 avril 20200,60 €
WORLDLINE

La majorité des sociétés du CAC 40 distribuent un dividende annuel en avril, mai ou juin.

Quelques sociétés distribuent un acompte sur dividende en cours d’année comme LVMH, Orange ou Thales.

Une minorité (Total, STMicro) ont choisi de procéder à une distribution trimestrielle. Ainsi, Total verse des acomptes trimestriels complétés par le solde du dividende payé après le vote de l’affectation du résultat par l’assemblée générale.

Pour rappel, en application de l’article L232-12 du Code de commerce, la mise en paiement des dividendes d’une société commerciale de droit français doit avoir lieu dans un délai maximal de neuf mois après la clôture de l’exercice, soit au 30 septembre au plus tard pour une date de clôture au 31 décembre.

Dates de détachement des prochains dividendes du CAC 40

  • Publicis : 7 septembre 2020
  • STMicroelectronics : 21 septembre 2020 (versement trimestriel)
  • Total : 25 septembre 2020 (acompte)

Le détachement du dividende correspond à la période durant laquelle l’action se négocie en Bourse dividende détaché, c’est-à-dire sans tenir compte du montant distribué. On dit alors que la valeur se traite ex-droit ou ex-dividende.

La date de détachement du dividende correspond donc à la date limite au-delà de laquelle on n’a pas droit au dividende ou à l’acompte sur dividende.

La date de détachement du dividende est généralement prévue par le conseil d’administration et votée par l’assemblée générale des actionnaires.

Versement de dividende des entreprises du CAC 40 en 2020 et Covid-19

CAC 40 : hausse, baisse ou annulation du dividende 2020

Les politiques de distribution de dividende des sociétés du CAC 40 ont été perturbées cette année, compte tenu des circonstances exceptionnelles liées à la pandémie de Covid-19.

Le conseil d’administration d’une majorité des entreprises du CAC 40 a reconsidéré sa proposition de dividende et a jugé prudent soit de réduire, soit de supprimer, soit de suspendre le versement initialement prévu :

  • 14 annulations ou suspensions de dividendes : Accor, Airbus Group, ArcelorMittal, Atos, BNP Paribas, Bouygues, Crédit Agricole SA, Engie, EssilorLuxottica, PSA Groupe, Renault, Safran, Saint-Gobain, Société Générale
  • 14 diminutions de dividendes par rapport à l’an dernier : LVMH, Capgemini, Vinci, Kering, Orange, STMicroelectronics, Axa, Veolia Environnement, Publicis, Michelin, Carrefour, Unibail-Rodamco-Westfield, Pernod Ricard, Thales
  • 3 stabilisations de dividendes : Hermès International, Legrand, L’Oréal
  • Seules 8 entreprises du CAC 40 ont maintenu une augmentation de leur dividende par action :
    Teleperformance : +26,3%
    Vivendi : +20%
    Schneider Electric : +8,5%
    Danone : +8,2%
    Dassault Systèmes : +7,7%
    Total : +4,7%
    Sanofi : +2,6%
    Air Liquide : +1,9%

Dividende Accor 2020 : annulation

Le paiement du dividende Accor au titre de l’exercice 2019 initialement annoncé a été annulé, le conseil d’administration du groupe hôtelier ayant finalement décidé de retirer sa proposition de distribution à l’Assemblée générale.

Sans cette annulation, le dividende aurait atteint 1,05 euro par action au titre de l’exercice 2019, soit 280 millions d’euros, assorti d’une option de paiement à 100% en numéraire ou à 100% en actions avec une décote de 5%.

La somme correspondante a été mise en réserves pour préserver la position de liquidité du groupe et en partie affectée, pour 70 millions d’euros, au fonds All Heartist destiné à minimiser les effets de la crise sur le personnel du groupe et ses partenaires « en grande difficulté financière ».

Dividende 2020 Air Liquide : montant en hausse

Le montant du dividende versé par Air Liquide à ses actionnaires en 2020 a augmenté de 12,4% par rapport à l’année précédente, en tenant compte de l’attribution d’actions gratuites de 1 pour 10 intervenue en octobre 2019.

Le dividende par action a quant à lui augmenté de 2,1%, à 2,70 euros, ce qui représente taux de distribution du résultat net (ou payout) supérieur à 50%.

Le montant du dividende par action Air Liquide atteint 2,97 euros pour les titres bénéficiant de la prime de fidélité de 10% (après deux années civiles complètes de détention des actions au nominatif).

Dividende Airbus 2020 : suppression

Le dividende de l’action Airbus, proposé à 1,80 euro par action soit un montant total d’environ 1,4 milliard d’euros, a finalement été supprimé pour préserver sa liquidité, dans un contexte de crise sans précédent pour le secteur aérien consécutif à la pandémie de Covid-19.

Aucune distribution de dividende n’a donc été soumise au vote des actionnaires lors de l’AG du 16 avril 2020.

Dividende 2020 ArcelorMittal : suspension

Le conseil d’administration d’ArcelorMittal a de suspendre le paiement des dividendes « jusqu’à ce que l’environnement opérationnel se normalise ». Par conséquent, aucun dividende des résultats 2019 n’a été proposé aux actionnaires lors de l’assemblée générale annuelle organisée le 13 juin 2020.

À l’origine, le conseil d’administration avait fait part de son intention de proposer à l’assemble générale des actionnaires le versement d’un dividende de 0,30 dollar par action, en augmentation de 50% par rapport à l’exercice précédent.

Dividende Atos 2020 : suppression

Une suppression exceptionnelle du dividende versé par Atos a été décidée par le Conseil d’administration, réuni le 21 avril 2020.

Initialement, le conseil d’administration d’Atos avait décidé de proposer à l’AG annuelle des actionnaires, le versement en 2020 d’un dividende de 1,40 euro par action, incluant une option de versement du dividende en actions Atos.

Dividende 2020 AXA : en baisse mais versement complémentaire en vue

Le dividende par action Axa aurait dû atteindre 1,43 euro au titre de 2019, en hausse de 7% par rapport à l’exercice précédent.

Finalement, et en application des recommandations de prudence de ses régulateurs (EIOPA, l’Autorité européenne des assurances et des pensions professionnelles, et ACPR, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution), Axa a limité le montant de son dividende à 0,73 euro par action, mis en paiement le 9 juillet 2020, les actionnaires ayant accepté cette proposition révisée du conseil d’administration, réuni le 2 juin.

Toutefois, « si les conditions de marché et réglementaires sont favorables », le conseil d’administration envisage de proposer une distribution complémentaire aux actionnaires au quatrième trimestre 2020, soumise au vote des actionnaires lors d’une AG extraordinaire. Ce versement interviendrait sous la forme d’une distribution exceptionnelle de réserves d’un montant maximum de 0,70 euro par action.

Dividende BNP Paribas 2020 : suspension

La distribution d’un dividende de 3,10 euros par action BNP Paribas a été suspendue le 2 avril 2020 par le conseil d’administration de la banque, afin de tenir compte des recommandations de la BCE (Banque centrale européenne) du 27 mars 2020 sur les politiques de distribution de dividendes pendant la pandémie de Covid-19. La BCE a, en effet, recommandé qu’aucun dividende ne soit distribué par les banques « au moins jusqu’au 1er octobre 2020 » au titre des exercices 2019 et 2020, recommandation prolongée le 28 juillet 2020 jusqu’en janvier 2021.

Initialement, le conseil d’administration de BNP Paribas avait proposé à l’assemblée générale des actionnaires de verser un dividende de 3,10 euros par action, en hausse de 2,6% par rapport à l’exercice précédent, payable en numéraire.

Le conseil d’administration a dans un premier temps évoqué la possibilité d’une « distribution de réserve se substituant au dividende », après le 1er octobre. Mais compte tenu de l’évaluation de la situation économique faite par la BCE et du renouvellement de la recommandation de cette dernière de ne toujours pas verser de dividendes jusqu’à début 2021, il est fort probable qu’aucun dividende ne soit versée jusqu’à la fin de l’année 2020.

Versement du dividende 2020 de Bouygues suspendu

Bouygues n’a pas versé de dividende en avril-mai 2020 en vue de « démontrer sa responsabilité et sa solidarité », notamment vis-à-vis de ses salariés, dans le contexte de l’épidémie de Covid-19.

En effet, le conseil d’administration a décidé de retirer sa proposition de distribution de dividende à l’assemblée générale du 23 avril 2020, après avoir dans un premier temps évoqué un versement de 2,60 euros par action, dont 0,90 euro à titre exceptionnel.

Une distribution de dividende est toutefois susceptible d’intervenir plus tard dans l’année, le conseil d’administration ayant prévu de se réunir durant le mois d’août « pour réévaluer la situation et analyser l’opportunité de proposer la distribution d’un dividende au titre de 2019 ».

Dividende 2020 Carrefour : diminution de moitié

Les actionnaires de Carrefour ont, dans le contexte exceptionnel de pandémie de Covid-19, accepté de diminuer de moitié le dividende proposé au titre de l’exercice 2019, par rapport à ce qui avait été initialement annoncé le 27 févier 2020.

Ainsi le dividende a été fixé à 0,23 euro par action, contre 0,46 euro par action initialement prévu et 0,46 euro par action versé en 2019 au titre de l’exercice 2018.

Dividende 2020 Crédit Agricole SA : suspension

Aucun dividende n’a été distribué par Crédit Agricole SA (Casa) à ses actionnaires en 2020 au titre de 2019, conformément aux recommandations de la Banque centrale européenne (BCE). L’intégralité du résultat de l’année 2019 a été affecté à un compte de réserves.

À l’origine, le conseil d’administration de Casa avait décidé d’augmenter le dividende de 1,4% par rapport à l’année 2018 à 0,70 euro par action.

Le conseil d’administration de Crédit Agricole SA a évoqué l’idée d’un versement au second semestre, soit sous la forme d’un acompte sur dividende sur les résultats 2020, soit d’une distribution exceptionnelle prélevée sur les réserves (qui nécessiterait un vote en AG extraordinaire). Un scénario peu probable au vu des annonces de la BCE (Banque centrale européenne), laquelle a recommandé aux banques de ne pas verser de dividende jusqu’en janvier 2021.

Dividende 2020 Danone : report de la date de mise en paiement

Le paiement du dividende de Danone en 2020 au titre l’exercice 2019 a été décalé, en raison de report de l’assemblée générale des actionnaires décidé dans le contexte de l’épidémie de Covid-19. La date de détachement du dividende a été fixée au 14 juillet 2020 et la mise en paiement au 16 juillet 2020              .

En revanche, ni le principe du versement d’un dividende, ni son montant, n’ont été remis en cause avec une distribution de 2,10 euros par action, en hausse de 8,2% par rapport à l’année dernière (1,94 euro).

Dividende 2020 Dassault Systèmes : hausse de 7,7%

Dassault Systèmes a payé le 2 juin 2020 un dividende de 0,70 euro par action à ses porteurs de parts, en hausse de 7,7% par rapport à l’exercice précédent (0,65 euro), la troisième résolution concernant l’affectation du résultat de l’exercice clos le 31 décembre 2019 ayant été votée à 99,78% des voix par les actionnaires présents ou représentés.

Dividende 2020 Engie : annulation

Le dividende d’Engie versé en 2020 au titre de 2019 a fait l’objet d’une annulation pure et simple, alors que le conseil d’administration avait, à l’origine, décidé de verser un dividende de 0,80 euro par action. Le conseil d’administration d’Engie a invoqué « un esprit de responsabilité et de prudence » dans ce contexte exceptionnel.

Durant l’AG, Engie a « affirmé son intention de rétablir le paiement d’un dividende, dans le cadre de la politique annoncée l’an dernier, soit 65 % à 75 % de ratio de distribution sur la base du résultat net récurrent part du groupe ».

Dividende 2020 EssilorLuxottica : annulation

Le conseil d’administration d’EssilorLuxottica a renoncé à proposer à l’assemblée générale le dividende de 2,23 euros qu’il avait initialement l’intention de recommander, en hausse 9,3% par rapport à l’exercice précédent (2,04 euros).

Une décision sur le versement d’un dividende exceptionnel en fin d’année pourra être prise au second semestre en fonction de « la situation de l’entreprise », de « l’efficacité des mesures prises face à la pandémie ».

Dividende par action Hermès International 2020 : stabilité

Finalement, le dividende par action Hermès International est resté stable à 4,55 euros, alors qu’il aurait dû atteindre 5 euros par titre si le conseil de surveillance n’avait pas, le 30 mars 2020, décidé d’abaisser sa proposition de distribution de dividende.

Le montant versé en 2020 est ainsi resté stable par rapport à l’an passé.

Dividende 2020 Kering : en baisse

Le dividende par action Kering mis en paiement en 2020 a diminué de 23,8% par rapport à celui versé l’an dernier, pour atteindre 8 euros contre 10,5 euros. Le montant attribué est inférieur de 30,4% au montant initialement proposé (11,50 euros).

Le montant du solde du dividende en numéraire versé en juin 2020 s’élève ainsi à 4,50 euros, en tenant compte de l’acompte de 3,50 euros mis en paiement le 16 janvier 2020.

Dividende 2020 Legrand : gel du montant versé

Le dividende versé par Legrand à ses actionnaires au titre de l’exercice 2019 a été gelé au niveau versé l’année précédente, à 1,34 euro par action, contre 1,42 euro initialement annoncé le 13 février 2020.

Dividende 2020 L’Oréal : pas d’augmentation

Le dividende de l’action L’Oréal a finalement été fixé à 3,85 euros, identique à la somme versée en 2019, le conseil d’administration ayant renoncé à proposer une augmentation par rapport à l’année précédente.

Initialement, le conseil d’administration avait décidé proposer à l’assemblée générale des actionnaires un dividende de 4,25 euros, en hausse de 10,4% par rapport au dividende versé en 2019.

Dividende 2020 LVMH : 4,80 euros par action

Le dividende de LVMH a atteint 4,80 euros par action au titre de l’exercice 2019, l’assemblée générale du 30 juin 2020 ayant accepté de baisser le montant distribué de 20% par rapport à l’année précédente.

Un acompte sur dividende de 2,20 euros ayant été versé le 10 décembre 2019, le solde mis en paiement le 9 juillet 2020 a été fixé à 2,60 euros.

LVMH a donc renoncé à la hausse de 13% du dividende à 6,80 euros initialement annoncée (ce qui aurait porté le solde à payer à 4,60 euros).

Dividende 2020 Michelin en baisse

Le dividende par action Michelin a été abaissé à 2 euros au titre de l’exercice 2019 contre 3,85 euros annoncé initialement et 3,70 euros en 2019 au titre de 2018.

Le taux de distribution atteint ainsi 19,5% du résultat net au titre de 2019 contre 36,4% au titre de 2018.

Dividende 2020 Orange : baisse du solde à 0,20 euro par action

Le versement d’un dividende de 0,50 euro par action Orange au titre de l’exercice 2019 a été voté par l’assemblée générale du 19 mai 2020, ce qui représente une diminution de 28,6% par rapport à l’année précédente (0,70 euro). Le conseil d’administration a invoqué les « incertitudes générées par la crise exceptionnelle résultant de l’épidémie de Covid-19 ».

Le solde du dividende payé le 4 juin 2020 s’est donc élevé à 0,20 euro par action, contre 0,40 euro si le montant versé avait été maintenu.

Orange a annoncé que l’objectif d’une distribution d’un dividende de 0,70 euro par action pour la période 2020 – 2023, « sera revu ultérieurement en fonction de l’évolution de la situation ».

Dividende 2020 Pernod-Ricard : décision en septembre

Un acompte sur dividende de 1,18 euros par action Pernod-Ricard sera mis en paiement le 10 juillet 2020. Pour l’ensemble de l’exercice, la direction a évoqué la distribution de dividendes représentant environ 50% du résultat.

Le montant du dividende final « sera proposé par le conseil d’administration du 1er septembre 2020 et soumis au vote des actionnaires réunis en assemblée générale le 27 novembre 2020 », a fait savoir le groupe.

Dividende 2020 PSA : annulation

Le directoire de Peugeot SA (groupe PSA) a décidé de ne pas verser de dividende ordinaire en 2020 au titre de 2019, a-t-il annoncé le 13 mai 2020, en raison des conséquences de la pandémie de Covid-19 sur le marché automobile. Le bénéfice distribuable (8,7 milliards d’euros) a été affecté en totalité au compte « Report à nouveau ».

Initialement, le versement d’un dividende de 1,23 euro par action aurait dû être soumis au vote des actionnaires et mis en paiement le 25 mai 2020.

Dividende 2020 Publicis : proposition réduite de moitié

Publicis a réduit de moitié sa proposition de dividende de 2,30 à 1,15 euro par action et d’en reporter le versement de début juillet au 28 septembre 2020, ce que les actionnaires ont approuvé à 99,99% lors de l’AG. Le conseil de surveillance de Publicis a, en outre, invité ses actionnaires « à utiliser l’option du paiement en actions afin de réinvestir leurs dividendes dans l’entreprise ».

Ce dividende représente un taux de distribution du résultat de 22,9%, contre 45,8% s’il avait atteint 2,30 euros.

Dividende 2020 Renault : suppression

Le conseil d’administration a décidé de renoncer à proposer une distribution de dividende à l’assemblée générale « dans le contexte actuel lié à la pandémie de coronavirus dans le monde, et dans un souci de responsabilité vis-à-vis de l’ensemble des parties prenantes du groupe qui consentent des efforts ou subissent les effets d’une crise sans précédent ».

À l’origine, un dividende de 1,10 euro par action, en forte baisse par rapport aux 3,55 euros versés au titre de 2018, aurait dû être mis en paiement le 5 mai 2020.

Dividende 2020 Safran : annulation

Pas de dividende pour les actionnaires de Safran en 2020 : le conseil d’administration a décidé de retirer sa proposition de dividende au titre de l’exercice 2019 (2,38 euros par action initialement prévus).

Cette annulation porte sur une somme d’environ 1 milliard d’euros qui permet de préserver la trésorerie du groupe.

Dividende 2020 Saint-Gobain : suppression

Saint-Gobain a décidé de supprimer sa proposition de dividende de 1,38 euro par action en espèces initialement prévue.

Une distribution n’est pas exclue ultérieurement, le conseil d’administration ayant annoncé qu’en fonction « de l’évolution de la situation, il réexaminera d’ici la fin de l’année la politique du groupe en termes de retour aux actionnaires ».

Dividende 2020 Sanofi : en légère hausse

Le dividende versé par Sanofi a été fixé à 3,15 euros, progression de 2,6% par rapport à l’année précédente (3,07 euros). Cette augmentation correspond à la « 26ème année consécutive de croissance du dividende », indique le groupe.

Ce versement a été approuvé par les actionnaires lors de l’assemblée générale du 28 avril 2020,

Dividende 2020 Schneider Electric : augmentation de 8,5%

Le dividende par action Schneider Electric versé en 2020 au titre de l’exercice 2019 s’est élevé à 2,55 euros par action, en hausse de 8,5% par rapport à l’année précédente.

Dividende 2020 Société Générale : suspension

La distribution d’un dividende par la Société Générale au titre de l’exercice 2019 a été supprimée par le conseil d’administration de la banque, conformément aux recommandations de la Banque centrale européenne (BCE) du 27 mars 2020, enjoignant les établissements de crédit à suspendre le paiement de leurs dividendes dans l’attente d’y voir plus clair sur l’ampleur de la crise.

Initialement, la SG avait mis de côté une provision pour payer le dividende de 2,2 euros par action.

Frédéric Oudéa, directeur général de la SocGen, a fait savoir que le conseil d’administration de la banque se réunira au cours du second semestre 2020, afin de proposer des « orientations en matière de distribution aux actionnaires ». Ceux-ci pourraient, en fonction de l’évolution de la situation, se voir verser :

  • soit un acompte sur dividende sur les résultats 2020
  • soit un dividende exceptionnel, sous la forme d’une distribution de réserves, cette dernière opération nécessitant l’organisation d’une assemblée générale extraordinaire.

Toutefois, il est peu probable que la SG verse quoi que ce soit à ses actionnaires cette année, la BCE ayant recommandé le 28 juillet 2020 aux banques de ne pas verser de dividende jusqu’en janvier 2021.

Dividende 2020 STMicroelectronics : baisse du versement trimestriel

La distribution d’un dividende en espèces de 0,168 dollars américains (US$) par action STMicroelectronics a été approuvée par les actionnaires le 17 juin 2020. Cette somme sera versée tous les trimestres à raison de 0,042 US$ au cours des deuxième, troisième et quatrième trimestres de 2020 et du premier trimestre de 2021 au dates prévues par le calendrier de versement.

Cette distribution est inférieure à celle intervenue sur l’exercice précédent (0,24 US$ par action, soit 0,06 US$ trimestriels).

Cependant, le Conseil de Surveillance a été autorisé à envisager en septembre 2020 d’augmenter ce dividende dans la limite de 0,24 US$ par action, ce qui reviendrait à stabiliser le montant distribué.

Dividende 2020 Teleperformance : plus forte hausse du CAC 40

Nouvel entrant dans le CAC 40, Teleperformance est l’entreprise appartenant à l’indice dont le dividende par action mis en paiement en 2020 augmente le plus, de 1,90 à 2,40 euros, soit un taux de distribution de 35% du résultat et une croissance de 26,3% par rapport à l‘exercice précédent. Cette augmentation du dividende par action mis en paiement en 2020 est la plus importante des sociétés du CAC 40.

Dividende 2020 Thales : limitation au montant de l’acompte

Le dividende de l’action Thales versé au titre de 2019 a été limité au montant de l’acompte de 0,60 euro par titre déjà versé en décembre 2019. Cette décision a été prise par le conseil d’administration le 6 avril 2020 « dans un souci d’exemplarité vis-à-vis de l’ensemble des parties prenantes du groupe, et afin de préserver ses capacités de financement si la crise du Covid-19 venait à durer ». Par conséquent, aucun solde de dividende n’a été mis en paiement au mois de mai et une sortie de trésorerie de 430 millions d’euros est évitée.

Initialement, le conseil d’administration avait proposé le versement le 14 mai d’un dividende de 2,65 euros par action, en hausse de 27% par rapport l’année précédente (2,08 euros), correspondant à un solde à payer de 2,05 euros par action.

Dividende 2020 Total : hausse de 4,7% et ajustement de l’acompte

Le dividende annuel de l’action Total proposé par le conseil d’administration et voté par les actionnaires a atteint 2,68 euros au titre de l’exercice 2019, inchangé par rapport au montant initialement prévu et en augmentation de 4,7% par rapport à l’exercice précédent. Cela correspond au paiement d’un solde de 0,68 euro par action en numéraire le 16 juillet 2020 pour les actionnaires n’ayant pas choisi l’option du paiement en titres à 28,80 euros par action, soit 663 millions d’euros.

En revanche, le Conseil d’administration du groupe pétrolier a suspendu son objectif de croissance annuelle de 5% du dividende annoncée en septembre 2019. Ce qui revient à limiter le montant du premier acompte sur dividende à 0,66 euro par action.

Dividende 2020 Unibail-Rodamco-Westfield : limitation au paiement de l’acompte

Le dividende annuel de l’action Unibail-Rodamco-Westfield (URW) a été limité « par prudence » au montant de l’acompte de 5,40 euros par action versé le 26 mars 2020, le groupe ayant renoncé à proposer le dividende de 10,80 euros par titre initialement prévu.

Cette révision en baisse annoncée le 23 mars 2020 s’explique par les incertitudes exprimées par URW « quant à la durée et à l’impact de la crise, et afin d’accroître encore la forte liquidité du groupe ».

Dividende 2020 Veolia Environnement : en baisse

Le dividende proposé – et approuvé par les actionnaires lors de l’AG du 22 avril – a été ramené à 0,50 euro par action Veolia Environnement, contre 1 euro prévu à l’origine et 0,92 euro payé en 2019.

Le montant du dividende s’est ainsi élevé à 277 millions d’euros. Il a été mis en paiement le 14 mai 2020.

Dividende 2020 Vinci : modération

Le montant du dividende par action Vinci a été abaissé de 2,67 euros versés en 2019 et 3,05 euros initialement prévus pour 2020 à 2,04 euros.

Ce versement, approuvé par l’assemblée générale des actionnaires du 18 juin 2020, revient à ramener le montant du solde à payer en numéraire le 16 juillet 2020 à 1,25 euro par action, après prise en compte de l’acompte de 0,79 euro déjà versé en novembre 2019.

Dividende 2020 Vivendi : en hausse de 20%

Le dividende par action Vivendi est l’un des rares à connaître une croissance à deux chiffres au titre de l’exercice 2019 : le montant versé a été fixé à 0,60 euro par action, soit 20% de plus que les 50 centimes versés en 2019.

Dividende 2020 Worldline : absence de versement

Aucun dividende n’a été versé aux actionnaires de Worldline en 2020, comme en 2017, 2018 et 2019. Le conseil d’administration a décidé de proposer aux actionnaires de ne pas distribuer de dividende au titre des résultats de 2019, le groupe privilégiant le financement du projet d’acquisition d’Ingenico.

Le groupe s’est fixé pour objectif de distribuer à ses porteurs de parts des dividendes représentant environ 25% de son résultat net consolidé, « dans la mesure où cela est compatible avec la mise en œuvre de la politique de croissance externe ».

Dividendes du CAC 40 : historique des montants versés

  • 2019 : 49,2 milliards d’euros
  • 2018 : 42,7 milliards d’euros
  • 2017 : 39,2 milliards d’euros
  • 2016 : 40,7 milliards d’euros
  • 2015 : 34,8 milliards d’euros
  • 2014 : 36,2 milliards d’euros
  • 2013 : 34,4 milliards d’euros
  • 2012 : 32,3 milliards d’euros
  • 2011 : 34,6 milliards d’euros
  • 2010 : 33,8 milliards d’euros
  • 2009 : 27,1 milliards d’euros
  • 2008 : 43 milliards d’euros
  • 2007 : 37,8 milliards d’euros
  • 2006 : 31,2 milliards d’euros
  • 2005 : 24 milliards d’euros
  • 2004 : 16 milliards d’euros
  • 2003 : 14,1 milliards d’euros

Source : La Lettre Vernimmen, n°175, dividendes versés en numéraire (cash) uniquement

Le montant des distributions de dividendes des entreprises du CAC 40 a atteint un record en 2019 avec 49,2 milliards d’euros distribués, soit 15% de plus qu’en 2018.

Ce total annuel dépend de plusieurs facteurs :

  • de la conjoncture économique
  • de la santé financière des sociétés
  • de la politique de distribution de dividendes de chacune
  • de la composition du CAC 40, certains secteurs étant plus enclins à distribuer des dividendes que d’autres
  • des injonctions des pouvoirs publics ou des régulateurs, comme nous avons pu le constater à l’occasion de la crise du Covid-19

Distribution de dividendes : le processus de décision

Dans une entreprise du CAC 40, comme dans toute entreprise cotée, la distribution d’un dividende est le fruit d’une décision d’affectation du résultat de l’exercice écoulé prise de façon discrétionnaire (arbitraire) par le conseil d’administration, ou sur proposition du conseil de surveillance lorsqu’il s’agit d’une société à directoire et conseil de surveillance.

Le bénéfice distribuable correspond au montant du bénéfice net de l’exercice écoulé, augmenté du report à nouveau.

Dans tous les cas, le dividende est soumis au vote des actionnaires lors de l’assemblée générale annuelle. Il s’agit généralement de la résolution n°3, relative à l’affectation du résultat de l’exercice écoulé.

En cas de révision de la proposition de dividende, l’entreprise doit corriger la rédaction de la résolution soumise au vote des actionnaires, dans le cadre d’une modification de l’ordre du jour qui doit être notifiée aux actionnaires.