Dossier spécial Bourse : comprendre le mécanisme du Service de Règlement Différé (SRD)


Le Service de Règlement Différé (SRD) permet d'acheter ou de vendre des actions « à crédit » en contrepartie de frais supplémentaires

: l’investisseur qui passe un ordre ne règle son achat et n’est livré des actions achetées qu’en fin du mois boursier ; s’il passe un ordre de vente avec le SRD, l’investisseur ne livre les titres et n’est payé que le dernier jour de bourse du mois.

Comme le D de SRD l’indique, le dénouement (aussi appelé liquidation) des actions est différé. Autrement dit, c’est un moyen de spéculer sur les actions sans débourser un centime : vous agissez « à découvert » puisqu’il est possible de négocier pour un montant supérieur à votre solde espèces (montant qui doit être disponible sur votre « compte de couverture SRD » pour régler les titres achetés à la fin du mois).

Exemple : si votre solde espèces est de 1000 euros, vous pouvez acheter jusqu’à 5000 euros d’actions à 1 euro au SRD, si votre levier est de 5. Dans l’hypothèse où l’action monte à 1,1 euro (+10%) vous vendez et empochez un gain de 500 euros.

A l’opposé, si le cours tombe à 0,90 euro, trois options se présentent : soit déboucler votre position (vente avec une moins-value de 10%) ; soit « lever les titres » (payer vos titres) avec les liquidités disponibles sur votre compte ; soit « faire proroger » en priant que le titre remonte, ce qui diffère le paiement sur la liquidation suivante en contrepartie de frais additionnels.

>> Retour au menu du Dossier spécial Investir sur le SRD