EDF dégringole en Bourse


 La Bourse de Paris enchaîne une troisième séance de suite dans le rouge, plombée notamment par les valeurs bancaires et pétrolières, qui subissent des prises de bénéfices. Le CAC 40 recule de 0,52%, à 4.546,12 points. EDF dévisse et finit dernier de l'indice SBF 120.

Le CAC 40 enchaîne une troisième séance d'affilée dans le rouge

 La valeur du 25 avril 2016 : EDF

L’électricien tricolore a annoncé un projet d’augmentation de capital d’environ quatre milliards d’euros cette année, sous la forme d’une opération de marché, afin d’améliorer sa structure financière dans un contexte de baisse des prix de l’électricité. Détenteur de près de 85% du capital de la société, l’Etat doit participer à l’opération à hauteur de trois milliards d’euros.

L’opérateur public compte également céder des actifs d’ici à 2020, pour un montant total de dix milliards d’euros, et prévoit de réduire ses investissements de deux milliards d’euros en 2018 par rapport à 2015. EDF anticipe enfin une baisse de ses charges opérationnelles d’au moins un milliard d’euros en 2019 par rapport à l’année dernière.

Par ailleurs, le groupe a reporté sa décision sur son investissement dans le coûteux projet de construction de deux centrales nucléaires de type EPR en Angleterre. Le titre plonge de 11,07%, à 10,89 euros, et finit lanterne rouge du SBF 120.

PSA anticipe une progression de 7% de ses ventes en Chine

Un responsable du constructeur automobile a déclaré que le groupe tablait sur une croissance d’environ 7% de ses ventes de véhicules en Chine cette année, en marge du Salon automobile de Pékin qui ouvrait ses portes lundi, rapporte Reuters. L’exploitant des marques Peugeot, Citroën et DS avait indiqué s’attendre à un marché en hausse de l’ordre de 5% en Chine, à l’occasion de la publication fin février de ses résultats financiers pour 2015. Le cours de l’action Peugeot progresse 1,26%, à 14,03 euros.

Fnac : l’intersyndicale de Darty pour un rapprochement avec Conforama

Le distributeur de biens culturels et électroniques a encore surenchéri sur Darty et fait « une dernière offre » à 170 pence par action pour racheter la chaîne de magasins spécialisée dans les produits électroménagers et audiovisuels, rapporte Reuters.

La Fnac avait précédemment proposé 153 pence par action. Une annonce à laquelle avait surenchéri le détaillant de mobilier Conforama, en relevant son offre de rachat à 160 pence par action, ce qui valorisait déjà Darty à plus d’un milliard d’euros. La valeur Fnac cède 1,19%, à 53,95 euros.

Eurofins Scientific : revenus en forte croissance au premier trimestre

Le laboratoire d’analyses agroalimentaires, pharmaceutiques et environnementales a fait état d’un chiffre d’affaires en progression de 48% au premier trimestre de l’année, à 582 millions d’euros. Les revenus de l’entreprise ont été portés par des acquisitions et les activités aux Etats-Unis. Ils ressortent en croissance de 10% en données organiques. Le titre grimpe de 4,55%, à 330,55 euros, et prend la tête du SBF 120.

Eramet prévoit une aggravation de sa perte opérationnelle courante au premier semestre

L’entreprise minière et métallurgique affiche des revenus en baisse de 14% au premier trimestre 2016, à 666 millions d’euros, plombés notamment par l’évolution du cours du nickel. La direction anticipe une aggravation de la perte opérationnelle courante sur l’ensemble du premier semestre, par rapport à celle de 70 millions d’euros enregistrée à la même période de 2015. Le cours de Bourse dégringole de 6%, à 29,44 euros.