Epargne : 34% des Français prêts à puiser dans leur bas de laine


Davantage de Français sont prêts à rogner sur leur épargne pour maintenir leur niveau de vie. Selon un sondage Tilder-LCI-OpinionWay publié jeudi 5 septembre 2013, 34% des Français jugent prioritaire de réduire leur épargne pour continuer à consommer normalement. C’est 3 points de plus qu’en avril 2013 (31%) et 2 points de plus qu’en novembre 2012 (32%).

 

Ce sont naturellement les retraités qui sont les plus enclins à puiser dans leur épargne, 45% des 65 ans et plus se déclarant prêts à agir ainsi, suivis par les séniors âgés de 50 à 64 ans (42%). En avril 2013, seulement 40% des 65 ans et plus (et 38% des 50-64 ans) envisageaient de désépargner pour maintenir leurs dépenses de consommation. Ce bond de 5 points intervient quelques jours après l’annonce d’un gel temporaire des pensions de retraite en 2014, dans le cadre de la réforme des retraites.

 

La loi sur les retraites, dont la première version a été dévoilée le 5 septembre 2013 par Toutsurlaretraite.com, prévoit un report du 1er avril au 1er octobre 2014 de la revalorisation annuelle des pensions de bases sauf pour les titulaires de l’Allocation de solidarité pour les personnes âgées (Aspa), l’ex-minimum vieillesse. Cette mesure va amputer le pouvoir d’achat de 40 euros par retraité en moyenne, selon les calculs de Toutsurlaretraite.com.

 

La propension à épargner davantage pour faire face à un avenir incertain reste cependant largement majoritaire quel que soit le sexe, la classe d’âge ou la catégorie socio-professionnelle (CSP).

 

Le sondage réalisé les 4 et 5 septembre 2013 sur un panel représentatif de 961 personnes de 18 ans et plus, interrogées en ligne selon la méthode Cawi.

 

A lire aussi :

Les surprises et les « oublis » du projet de loi sur les retraites