Epargne – assurance vie : baisse en trompe l’œil de 0,3 point des rendements des supports euros en 2009


A 3,7%, le taux de rémunération des supports en euros de 2009 est facialement les plus bas des dernières années. Mais la performance nette est bien meilleure en raison d'une inflation quasi-nulle.

En janvier dernier, Jean-François Lequoy, délégué général de la FFSA (Fédération Française des Sociétés d’Assurances) annonçait que les taux de rendements moyens des supports en euros des contrats d’assurance vie pourraient refluer de l’ordre de 0,2 à 0,4 point par rapport à 2008. C’est finalement le milieu de fourchette qui a été atteint.

Inflation tombée à 0,1% en 2009 contre 2,8% en 2008

Le rendement des supports euros est en effet ressorti en baisse de 0,3 point en 2009 pour s’établir à 3,7% (contre 4% en 2008). La FFSA précise qu’en 2009, les assureurs ont « reconstitué en partie la provision pour participation aux bénéfices dans laquelle ils avaient puisé en 2008 pour maintenir une rémunération quasiment stable par rapport à 2007 (4 % contre 4,1 % en 2007) ». Autrement dit, les performances auraient pu être supérieures si les niveaux de provisions étaient demeurés stables.

Mais en présentaient-ils l’intérêt ? Car la rémunération nette s’est en fait nettement améliorée tant par rapport au Livret A, que dans l’absolu du fait d’une inflation quasi-nulle en 2009 (0,1% contre 2,8% en 2008), comme l’illustre le graphique ci-dessous (source FFSA) :

Avantage repris face au Livret A

Ce taux est non seulement bien supérieur au rendement offert par le Livret A (1,9% en moyenne sur l’année contre 3,7% en 2008) mais offre également une rémunération nette remarquable du fait de la faible inflation.