Epargne et Vous : Où faut-il placer son argent ?


VIDEO - Dans ce nouvel épisode d'Epargne et Vous, Philippe Crevel, économiste et secrétaire général du Cercle de l'Epargne, présente les alternatives au Livret A, actuellement à son plus bas historique (1%).

Epargne-vous-saison2-EP4

« Où placer son argent en 2014 ? » Cette question posée par Philippe Crevel agite sans doute beaucoup d’épargnants. Avec un taux de 1% depuis le 1er août 2014, le Livret A a perdu de son attractivité. En témoignent les chiffres publiés mardi 23 septembre 2014 par la Caisse des dépôts et consignations (CDC) : 1,7 milliard d’euros ont été retirés des Livrets A depuis le 1er mai 2014. Dans ces conditions, il devient intéressant de regarder de plus près les alternatives disponibles sur le marché.

Aller chercher le rendement

Pour les personnes faiblement imposées, les livrets bancaires peuvent être une solution adaptée. « Cela peut-être intéressant d’aller chercher du rendement avec les livrets dopés, autour de 3% », estime l’économiste. Autre possibilité, le Plan d’épargne logement (PEL). Malgré les prélèvements sociaux, son rendement brut de 2,5% peut s’avérer utile pour produire du rendement.

Pour le secrétaire général du Cercle de l’Epargne, les actions, qui ont gagné 15% en 2012 et 18% en 2013, conservent un bon potentiel de hausse, « pour 2014 mais surtout 2015 ».

>> Opérations de Bourse : des rendements amputés par les frais des banques

A l’inverse, le rendement des fonds euros de l’assurance vie peine cette année. « Il faut savoir que le taux d’intérêt des obligations d’Etat à 10 ans est au plus bas historique à 0,5% », explique notre spécialiste. Ainsi, les perspectives des fonds euros pour 2014 ne sont pas bonnes, avec un rendement probable de 2,6% environ contre 2,8% en 2013. « Essayez d’arbitrer davantage vers les unités de comptes, indique Philippe Crevel, et commencez à regarder ce fameux contrat Euro-Croissance. » Celui-ci pourrait donner davantage de rendement en contrepartie d’une garantie en capital qui ne sera pas immédiate mais différée à huit ans.

Outre ces possibilités, il existe également des solutions de défiscalisation avec des produits d’épargne pour la retraite comme le Perp (Produit d’épargne retraite populaire) ou le contrat Madelain. « A vous d’arbitrer, en fonction des appétences et bien sur des rendements de ces différents placements », conclutPhilippe Crevel.

Retrouvez les précédents épisodes d’Epargne et Vous ici