Epargne et Vous : Pourquoi investir dans une SCPI ?


Dans ce nouveau numéro de votre émission Epargne et Vous, Mireille Weinberg journaliste spécialiste des finances personnelles, présente les avantages de l'investissement dans une société civile de placement immobilier (SCPI).

Mireille Weinberg présente le placements scpi

Egalement appelée « pierre papier », une SCPI est un fonds composé d’immobilier d’entreprise, de bureaux ou encore de murs de commerces. Le principe est donc d’acheter des parts de ce fonds. Ces SCPI de rendement (celles qui distribuent un revenu tous les trimestres) présentent des avantages non négligeables.

 

Tout d’abord, elles donnent accès à l’immobilier d’entreprise, généralement réservé aux personnes « très fortunées », précise Mireille Weinberg. Et ce marché est bien plus rentable que l’immobilier résidentiel. « On peut aller jusqu’à un rendement de 9 ou 10% », insiste notre journaliste. Ensuite, il faut noter que le ticket d’entrée est abordable : « Imaginez que vous achetiez des bureau à Paris, c’est quasiment impensable », illustre t-elle. Dans une SCPI, à partir de 3.000 ou 4.000 euros vous avez accès à la quasi-totalité des fonds du marché. Le troisième avantage est la possibilité d’acheter une part à crédit, « souvent les sociétés qui commercialisent les SCPI vous proposent un prêt dans le package », note notre experte. Par ailleurs le gestionnaire d’actifs s’occupe de trouver les locataires, d’effectuer les travaux, etc. Vous n’avez strictement rien à faire. En outre, et c’est le cinquième avantage de ces SCPI, ce produit est le seul a avoir offert un rendement systématiquement supérieur à 5% ces dernières années. Pour 2013, les experts s’accordent par ailleurs à dire qu’il devrait être stable par rapport à 2012, c’est à dire autour des 5,27%. Enfin, le dernier attrait de ces sociétés civiles de placement immobilier est le risque très limité qu’elles comportent. « Le gestionnaire d’actif a veillé à choisir des immeubles dans différentes zones géographiques, il a choisi différents locataires. S’il y a un incident locatif, cela n’influe que très peu sur le fonds », explique Mireille Weinberg.

Néanmoins, ces SCPI ne comportent pas que des avantages. Pour notre spécialiste, il y a deux inconvénients à investir dans ce type de fonds. En premier lieu, il faut savoir que les frais sont très importants. 9 à 10% pour les frais d’entrée et environ 10% pour la gestion « ce qui est beaucoup ». Deuxième défaut, la fiscalité des SCPI est particulièrement lourde. C’est la fiscalité des revenus fonciers, vous serez donc imposé au barème de l’impôt sur le revenu dans votre tranche, taxation à laquelle il faut ajouter 15,5% de prélèvement sociaux.

Dans une prochaine émission, Mireille Weinberg expliquera comment choisir sa SCPI de rendement parmi la centaine présente sur le marché.

 

Les précédents épisodes d’Epargne et Vous sur ce lien