Epargne et Vous : Quelle part du patrimoine peut-on placer dans l’assurance-vie ?


Ce huitième épisode de votre émission Epargne et Vous présentée par Mireille Weinberg, journaliste spécialiste des finances personnelles, est consacré à l'assurance vie et aux règles de succession qui s'appliquent à ce placement.

epargne-vous-assurance-vie-succession

Avec l’assurance vie, « il est facile de contourner les règles successorales », souligne Mireille Weinberg. Et ce pour deux raisons. Avant tout, il faut savoir que l’assurance-vie ne fait pas partie de l’actif successoral. En outre, le bénéficiaire de ce placement après le décès du détenteur n’est pas forcement un héritier, mais bien la personne désignée au moment de la souscription « quelle qu’elle soit », précise notre journaliste.

Néanmoins, il faut savoir certaines choses pour éviter de prendre des risques inutiles. Il existe un principe d’héritiers « réservataires » qu’il est impossible de contourner. Si vous n’en n’avez pas, il est tout à fait possible de désigner une personne extérieure qui recevra la totalité des fonds compris dans votre assurance vie. Si, en revanche, vous avez des héritiers réservataires mais que vous les choisissez comme bénéficiaires, vous évitez alors tout problème. Si, enfin, vous désignez une personne externe comme bénéficiaire mais que vous préservez la réserve héréditaire, cette part qui revient de droit à vos héritiers, alors vous n’aurez pas de soucis non plus.

« Voyons maintenant les situations à risque », enjoint Mireille Weinberg. Il y a risque seulement si vos héritiers découvrent que vous avez privilégié une tierce personne dans votre contrat. Partant de ce principe, il leur faudra obligatoirement saisir le tribunal pour obtenir gain de cause. Celui-ci statuera au cas par cas, en fonction de la situation de chacun. Le tribunal va « décider si ce qui a été versé sur l’assurance vie était exagéré au regard de la situation de fortune du souscripteur », explique notre experte en finances personnelles.

La semaine prochaine, Mireille Weinberg vous expliquera le principe de l’investissement en usufruit locatif social (ULS).

 

Les précédents numéro d’Epargne et Vous sur ce lien.