Epargne : Hollande annonce un LDD plus solidaire


Le président de la République François Hollande a annoncé une affectation des sommes placées sur les Livrets de développement durable (LDD) au financement de l'économie sociale et solidaire. Toutefois, aucune précision sur les modalités de ce fléchage n'a encore filtré.  

François Hollande a annoncé un fléchage des fonds présents sur les LDD vers la finance solidaire.

Faire de l’épargne des Français une épargne utile. C’est l’objectif de la finance solidaire qui concilie placements financiers et participation à des enjeux sociaux et environnementaux. Ainsi, en plaçant son argent dans un produit ou livret solidaire, l’épargnant favorise le financement de projets tels que l’accès à l’emploi et au logement, pour venir en aide à des personnes en difficulté ainsi que des activités relatives à l’écologie ou au développement durable.

Bien que les Français soient sensibles à ces arguments, il n’en reste pas moins que la finance solidaire a du mal à décoller, faute d’une vitrine suffisante pour attirer massivement les épargnants. L’objectif du 1% solidaire, à savoir que 1% de l’épargne financière des Français soit investi dans la finance solidaire, reste encore loin.

Mais peut-être plus pour très longtemps. Le président de la République François Hollande a fait une annonce en faveur de ce secteur de l’économie lors du bicentenaire de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) le 12 janvier 2016. Pour rappel, la CDC est notamment en charge des fonds collectés sur le Livret A et le Livret de développement durable (LDD). « Le Livret de développement durable sera désormais affecté, du côté des banques notamment, pour le financement de l’économie sociale et solidaire, a indiqué le chef de l’Etat. La caisse interviendra davantage pour l’économie sociale et solidaire et 100 millions d’euros seront investis dans ces entreprises. »

Une attente des acteurs de la finance solidaire

De quoi réjouir les acteurs de la finance solidaire, à l’image de l’association Finansol, qui milite depuis de nombreuses années pour la création d’un livret d’épargne réglementée solidaire. « Nous souhaitons que le Livret de développement durable devienne un LDD solidaire », nous confiait déjà sa directrice Sophie des Mazery trois ans auparavant.

Pour l’instant, aucune précision n’a encore filtré sur les modalités de l’affectation des sommes collectées sur les LDD à la finance solidaire ni sur un quelconque calendrier d’application. Contactée par Toutsurmesfinances.com, la CDC n’a pas pu nous donner d’éléments supplémentaires. Selon toute vraisemblance, le gouvernement s’orienterait vers un fléchage de l’épargne déjà disponible sur les LDD vers l’économie sociale et solidaire. A proprement parler, il n’y aurait donc pas de création d’un nouveau produit d’épargne. Reste que le flou demeure sur le rôle des épargnants : le choix d’orienter une partie de leur épargne vers l’économie solidaire leur appartiendra-t-il ?

En attendant de plus amples détails sur cette annonce, 100 milliards d’euros étaient déposés sur des LDD par les épargnants à fin novembre 2015, malgré une décollecte de 2,09 milliards d’euros sur l’année, la faute à une rémunération en baisse ces dernières années.