Epargne : l’accès aux livrets des plus démunis s’améliore


Selon une étude du Crédoc, 61% des bénéficiaires des minima sociaux détenaient un livret d'épargne type Livret A ou LEP en 2009 contre 45% en 2001.

Le taux d’accès aux services bancaires des personnes les plus démunies s’améliorent. En 2009, 96 % des bénéficiaires de minima sociaux avaient un compte bancaire de dépôt, au lieu de 92 % en 2001, selon une étude réalisée par le CRÉDOC pour le Comité consultatif du secteur financier (CCSF). Sur cette période, le taux de détention de livrets d’épargne type Livret A ou LEP des ménages bénéficiaires des minima sociaux est aussi passé de 45% à 61%.

Afin d’améliorer l’accès de ces populations aux services bancaires, la ministre de l’Economie Christine Lagarde a demandé à Emmanuel Constans, le président du CCSF, de proposer « d’ici l’été des mesures concrètes pour améliorer l’accès aux services bancaires des ménages en situation de pauvreté ».