Epargne : l’assurance vie reste l’un des placements privilégiés par les Français (sondage)


L'assurance vie est numéro 2 au dernier « Hit-parade » des placements réalisé fin mars 2010 par l'institut TNS Sofres. Une part croissante d'épargnants prévoit d'y placer ses avoirs.

La crise grecque – et ses impacts potentiels sur les rendements – n’a pas encore ébranlé la confiance qu’ont les Français dans l’assurance vie. A fin mars 2010, l’encours de l’assurance vie atteint un record de 1283 milliards d’euros (source FFSA). Et d’après le dernier « Baromètre Epargne », réalisé du 12 au 27 mars 2010 par TNS Sofres, il ressort qu’un tiers des épargnants a placé ses économies sur son contrat d’assurance-vie au cours des 3 derniers mois (enquête réalisée), soit 6 points de plus que lors de la précédente étude réalisée six mois auparavant. Le Livret A reste le produit phare : 51% des choisi d’épargner sur leur Livret A au cours des 3 derniers mois, soit ¼ de l’ensemble des Français (26%, contre 17% pour l’assurance vie).

C’est également l’assurance vie qui connaît la plus forte hausse des intentions d’épargne au cours des 3 prochains mois (+5 points, 25% des épargnants contre 49% pour le Livret A et 32% pour le PEL).

Faible taux de « désépargne »

L’enquête a également porté sur la « désépargne » : seuls 5% des épargnants ont puisé dans leur coutrat d’assurance vie au cours des 3 derniers mois et 6% d’entre eux prévoient de le faire au cours des 3 mois suivants l’étude. Un taux largement inférieur aux livrets de toute sorte, Livret A en tête (48% des épargnants y ont effectué des retraits sur les 3 derniers mois et 51% prévoient d’en faire au cours des 3 mois suivants). Un écart très probablement dû à la moindre liquidité de l’assurance vie.

TNS Sofres a par ailleurs établi un « Hit-parade » des placements. A la question « Aujourd’hui, si vous aviez de l’argent à placer, investiriez-vous dans les produits financiers suivants ? », 67% des sondés répondent les livrets, suivis par l’assurance vie pour 54% devant les valeurs mobilières (32%, dont actions, 16%). Parmi les souscripteurs potentiels de contrats d’assurance vie, 89% souscriraient un contrat en euros et 14% en unités de compte (+5 points en 6 mois).