Epargne retraite : LCL Banque Privée lance LCL Revenus Garantie Vie, un contrat d’assurance vie destiné à assurer un complément de ressources


Le pôle banque privée de l'ex-Crédit Lyonnais offre un taux minimum de revalorisation de l'épargne garanti pour les revenus futurs, même si les marchés sont baissiers.

50.000 euros d’épargne minimum investie sur des supports d’investissement en unités de compte (UC). Telle est la base de la nouvelle formule d’épargne retraite proposée par LCL Banque Privée à ses clients pour leur permettre de disposer d’un complément de ressources pour leur retraite.

Nommé LCL Revenus Garantie Vie, ce contrat d’assurance vie a été conçu en partenariat avec AXA Life Europe Limited. La gestion des UC est déléguée à des gestionnaires « de renommée internationale » et répartie selon les choix du client, sur différentes classes d’actifs (actions, obligations, monétaires) ou/et zones géographiques (Europe, Asie Pacifique hors Japon, Japon, Etats-Unis, Monde…).

Lors de la phase d’épargne, les capitaux investis se valorisent selon les performances des différents marchés financiers sélectionnés par le client. A chaque date anniversaire du contrat et si les marchés sont haussiers, un effet cliquet sécurise la performance acquise pour les revenus futurs. La valeur la plus élevée constatée lors de la phase d’épargne est retenue comme base pour la distribution des revenus. Si les marchés sont baissiers, un taux minimum de revalorisation de l’épargne est garanti pour les revenus futurs (taux non précisé).

> A noter : le produit ne comporte une garantie que sur le versement de revenus et non sur le capital investi.

A partir de 60 ans, l’épargnant a la possibilité de déclencher la perception des revenus, prélevés sur l’épargne, qui représenteront annuellement 4% de la plus haute valeur constatée aux dates anniversaires pendant la phase de valorisation. Si le client attend ses 65 ans, les revenus obtenus seront équivalents à 4,5% de cette même référence. La phase de rente viagère débute si la valeur de l’épargne devient nulle. Le montant de la rente viagère versé dans ce cas demeure identique au dernier revenu garanti qui a été perçu.

Deux modes d’investissement sont proposés : la gestion libre guidée (le client choisit lui-même les différents supports d’investissement) ou la gestion déléguée en fonction d’un profil déterminé selon les objectifs de risque et de rentabilité de l’épargnant.