Epargne salariale : 2.269 euros de prime moyenne en 2012


Les salariés bénéficiant d’un dispositif d’épargne salariale ont touché une prime moyenne de 2.269 euros en 2012. Les sommes allouées au titre de la participation, de l’intéressement, de l’abondement d’un PPE (plan d’épargne entreprise) et du Perco (plan d’épargne pour la retraite collectif) « représentent un surcroît de rémunération correspondant à 6,5 % de la masse salariale des salariés bénéficiaires », indique un document produit par la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares Analyses) en juillet 2014.

Dans le détail, la population disposant de l’épargne salariale progresse légèrement (0,4% de bénéficiaires supplémentaires) mais le montant moyen versé recule de 5 euros par rapport à 2011. Les primes d’intéressement ont rapporté en moyenne 1.559 euros et les primes de participation 1.401 euros. L’abondement moyen sur les plans d’épargne salariale recule de 30 euros mais reste toutefois non négligeable avec 590 euros sur le PEE et 471 euros pour le Perco.

La réforme de l’épargne salariale à venir vise à élargir ces dispositifs aux petites et moyennes entreprises (PME) et ainsi permettre à un plus grand nombre de salariés d’en profiter. Selon l’étude de la Dares, dans les PME de moins de 50 salariés, seuls 17,4% des travailleurs ont accès à l’un de ces mécanismes.

 

A lire également sur le même sujet : 

– Baisse du forfait social pour élargir l’accès à l’épargne salariale

– Epargne salariale : les pistes de réforme de l’AFG