Epargne salariale : fusion entre Inter Expansion et Fongepar


La fusion des teneurs de compte d’épargne salariale Fongepar SA et Inter Expansion a reçu l’agrément de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) et de l’Autorité des marchés financiers (AMF) ont annoncé jeudi 2 janvier 2014 leurs maisons-mères CNP Assurances et Humanis, dans un communiqué commun. Après ce feu vert des autorités de tutelle, la nouvelle entité Inter Expansion-Fongepar est détenue à 65% par Humanis, l’un des principaux groupes de protection sociale et à 35% par CNP Assurances, leader de l’assurance vie en France.

 

Inter Expansion-Fongepar administre ainsi 600.000 comptes épargne, gérés dans le cadre de dispositifs tels que les plans d’épargne entreprise et inter-entreprise (PEE et PEI) ou les plans d’épargne retraite collectifs intra ou inter-entreprise (Perco et Percoi). Le nouvel ensemble reste cependant loin derrière les trois leaders du secteur que sont Natixis Interepargne, Crédit Agricole-Amundi et CM-CIC ES qui gèrent entre 1,2 et 3 millions de comptes chacun.

 

La nouvelle société d’épargne salariale s’appuie sur la société de gestion d’actifs Humanis Gestion d’Actifs. Celle-ci est issue de la réunion des équipes de gestion de portefeuille d’Inter Expansion et de Fongepar Gestion Financière qui gèrent les fonds commun de placement d’entreprise (FCPE) détenus au sein des plans d’épargne des salariés bénéficiaires. Humanis Gestion d’Actifs revendique un encours géré de plus de 4 milliards d’euros au titre de l’épargne salariale et de près de 10 milliards d’euros au total.