Epargne salariale : la réforme enclenchée début juillet 2014


La question d’une réforme de l’épargne salariale fera bien partie de la grande conférence sociale organisée par le gouvernement les 7 et 8 juillet 2014. Le sujet sera abordé lors d’une table ronde présidée par le secrétaire d’Etat au Budget Christian Eckert. Les débats porteront principalement sur les « éléments de réforme et de simplification » de l’épargne salariale, de l’intéressement et de la participation.

 

 

Les différents acteurs de l’épargne salariale s’accordent sur les principaux enjeux de la réforme qui s’annonce. Le premier objectif est de faciliter l’accès aux dispositifs des TPE-PME, très en retard par rapport aux grandes entreprises. Le second, l’allègement de la fiscalité, pourrait passer par la baisse du forfait social, relevé de 8 à 20% le 1er août 2012. La mise en place de mesures pour favoriser la conversion des primes d’intéressement et de participation en plan d’épargne salariale fait partie des autres pistes évoquées.

 

 

Epargne salariale : la réforme enclenchée début juillet 2014

 

La question d’une réforme de l’épargne salariale fera bien partie de la grande conférence sociale organisée par le gouvernement les 7 et 8 juillet 2014. Le sujet sera abordé lors d’une table ronde présidée par le secrétaire d’Etat au Budget Christian Eckert. Les débats porteront principalement sur les « éléments de réforme et de simplification » de l’épargne salariale, de l’intéressement et de la participation.

 

Les différents acteurs de l’épargne salariale s’accordent sur les principaux enjeux de la réforme qui s’annonce. Le premier objectif est de faciliter l’accès aux dispositifs des TPE-PME, très en retard par rapport aux grandes entreprises. Le second, l’allègement de la fiscalité, pourrait passer par la baisse du forfait social, relevé de 8 à 20% le 1er août 2012. La mise en place des mesures pour favoriser la conversion des primes d’intéressement et de participation en plan d’épargne salariale fait partie des autres pistes évoquées.