Epargne salariale : nouvelle étape vers la réforme


Un nouveau pas a été fait vers une réforme de l’épargne salariale. Le ministre du Travail François Rebsamen a nommé le 19 juin 2014 un collège d’experts appelés à travailler sur la simplification de l’épargne salariale : le conseil d’orientation de la participation, de l’intéressement, de l’épargne salariale et de l’actionnariat salarié (Copiesas). La liste des 31 membres de ce conseil a été publiée au Journal Officiel le 20 juin. Parmi eux, on trouve des professionnels du secteur comme Michel Bon (Club de l’épargne salariale), Alain Giffard (CFE-CGC) ou Laure Delahousse de l’Association française de la gestion financière (AFG) comme des hauts cadres de l’administration et quatre parlementaires : François Cornut-Gentille (député UMP de la Haute-Marne), Annie David (sénatrice PCF de l’Isère), Christiane Demontès (sénatrice PS du Rhône) et Christophe Castaner (député PS des Alpes de Haute-Provence). Ce dernier assurera l’animation en tant que vice-président.

 

 

Annoncé une première fois en 2008 par le gouvernement Fillon et sans cesse repoussé depuis, ce Copiesas 2.0 aura pour objectif de poser les bases de la réforme. Une table ronde, présidée par le secrétaire d’Etat au Budget Christian Eckert lors de la grande conférence sociale des 7 et 8 juillet 2014, aura également pour objectif de réfléchir à des « éléments de réforme et de simplification » de l’épargne salariale, de l’intéressement et de la participation.