Epargne salariale : plus de 110 milliards d’encours au 30 juin 2014


L’Epargne salariale continue de grimper. Les sommes placées par les salariés sur les différents organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) ont atteint 110,8 milliards d’euros au 30 juin 2014, selon les statistiques de l’Association française de la gestion financière (AFG) publiées le 30 octobre 2014. L’encours de l’épargne salariale est en hausse de 6% par rapport au 31 décembre 2013 et en progression de plus de 12% sur un an.

 

Ces bons résultats s’expliquent en partie par un solde des souscriptions nettes positif de 1,8 milliard d’euros au premier semestre 2014 : « Les versements sur l’ensemble des dispositifs d’épargne salariale se sont élevés à 8,4 milliards d’euros » sur la période, rappelle l’AFG, alors que les rachats se sont limités à 6,6 milliards d’euros. Parmi les souscriptions, la participation (3 milliards d’euros) et l’intéressement (2,7 milliards d’euros) sont au coude-à-coude.

 

La forte progression des fonds d’investissement socialement responsables (ISR) est à noter : ils représentent aujourd’hui 18,8 milliards d’euros d’investissement, en hausse de 22% sur un an. « Plus du quart des encours de l’épargne salariale (hors actionnariat salarié) sont investis désormais dans des fonds ISR », ajoute l’AFG. Cette percée a été facilitée par le fait que, depuis janvier 2010, les entreprises sont obligées de proposer au moins un fonds ISR dans le cadre de leur épargne salariale. La possibilité d’une modulation du forfait social en cas d’investissement dans les fonds ISR avait été évoquée lors de la conférence sociale de juillet 2014.

 

A lire aussi :
Hausse de 11% des flux sur les Perco en six mois
Epargne salariale : participation et intéressement en baisse dans les grandes entreprises
Epargne salariale : la réforme dans la loi Macron