Escroquerie : l’AMF alerte les investisseurs sur une usurpation d’identité


Nouvelle alerte du gendarme de la Bourse ! L’Autorité des marchés financiers (AMF) met en garde le public contre des fraudeurs qui ont usurpé l’identité d’instances officielles telles que l’AMF ou encore la Commission européenne pour prétendument aider les épargnants à récupérer des sommes investies sur des sites internet proposant des transactions sur le Forex (marché des devises) ou les options binaires.

« Pour parvenir à leurs fins, ces individus utilisent des adresses mails émanant faussement de l’AMF et du réseau FIN-NET, lequel est en charge de favoriser la résolution des litiges financiers, par des échanges entre médiateurs. Ces individus font également état d’un prétendu courrier émanant de l’AMF et portant la signature du délégué du médiateur », François Denis du Péage, alerte le gendarme bousier dans un communiqué publié le 14 janvier 2015.

L’AMF appelle les personnes contactées par ces individus à ne surtout pas répondre à leurs sollicitations. L’institution indique par ailleurs que sa procédure de médiation est totalement gratuite pour le public et qu’aucune contribution financière n’est jamais demandée. Pour toute demande, l’AMF invite les épargnants à se rendre sur son site Internet.

 

A lire également :
Nouvelle mise en garde de l’AMF contre des sites internet d’investissement
Forex, épargne salariale : les demandes au médiateur de l’AMF explosent